Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : fin

Deux participants ont acheté le même vin chez le même caviste sans se concerter évidemment. Les vins sont présentés dans cette série dans l'ordre du service. J'ai souhaité dans ce billet reproduire mes commentaires écrits pendant la dégustation à l'aveugle pour chaque bouteille pour montrer les quelques nuances entre ces deux bouteilles, et leurs similitudes. Les notes et surtout les moyennes du groupe montrent de légères différences d'appréciation ( un petit point d'écart) entre les deux bouteilles.

Un participant a apporté un vin pirate : Crozes-Hermitage 2013 d'Alain Graillot qui s'est révélé être le meilleur vin de cette dégustation.

Ce que l'on semble observer à partir de cette petite dégustation, c'est que les vins des terroirs de bas de coteau de l'appellation Cornas, comme les Chailles d'Alain Voge sont plus accessibles dans leur jeunesse que ceux des coteaux. Il en est de même pour les terroirs de Crozes-Hermitage (globalement) qui offrent des vins plus souples et moins tanniques avec une palette aromatique bien développée (voir le commentaire du vin d' Alain Graillot).

Dans l'ensemble les vins de Cornas des meilleurs terroirs de coteaux sont tanniques avec des structures assez vigoureuses qui masquent (avec l'élevage associé) en partie la palette aromatique. Il convient de les laisser vieillir en cave entre 10 et 15 ans (voire plus pour certains) en fonction de la qualité du millésime pour les déguster à leur meilleur niveau

Voici le classement des trois premiers vins

  1. Croze-Hermitage 2013 Alain Graillot (pirate) : 16,22/20

  2. Cornas : Les Chailles 2012 : Alain Voge : 16,05/20

  3. Cornas : Domaine du Tunnel 2007 ; 14,94/20

Picsart2016-22-3--17-44-22

Picsart2016-22-3--17-46-11

 

 

 



Domaine Courbis : Champelrose 2012 (première bouteille)

La robe est très soutenue de couleur sanguine. Le nez un peu réduit s'ouvre à l'aération sur des arômes de fruits noirs, d' épices (poivre dominant) et des notes d'élevage. La bouche est assez bien dotée, délicatement charnue, plus dense dans un centre fruité. La finale d'une bonne allonge, d'un bon maintien (tannins plus fermes) est fraîche fruitée et épicée. Noté 14, moyenne du groupe14,22

 

Domaine Courbis ; Champelrose 2012 (deuxième bouteille)

La robe est très soutenue, avec des reflets de teinte sanguine. Une légère réduction s'estompe à l'agitation pour faire place à des arômes épicés (poivre au premier plan) accompagnés de cassis, et des notes de café. L'attaque est souple et veloutée, le vin prend de la consistance dans un milieu de bouche assez charnu rehaussé de fruits épicés. La finale est allongée tenue par des tannins plus fermes, d'une bonne fraîcheur, très épicée (poivre) et fruitée avec des notes d'élevage.Noté 14, moyenne du groupe 13,27

WP_20160322_17_43_17_Pro

Alain Graillot : Crozes-Hermitage 2013

WP_20160322_17_43_21_Pro

La robe est assez profonde de couleur violine. Le nez net et expressif évoque le cassis écrasé, les cerises noires, les épices douces (dont un poivre fin) les baies roses et la violette. La bouche est élégante, les tannins fins et mûrs enrobés par une chair délicate et veloutée se trament dan corps fuselé, d'une bonne densité, et très fruité. La finale est allongée, fraîche, maintenue par des tannins un peu plus fermes, tout en conservant un agréable velouté de texture et dotée d'une séduisante palette aromatique ( fruits noirs, fines épices et violettes).Note plaisir 16,5, moyenne du groupe 16,22



Franck Balthazar : Chaillot 2013

 

WP_20160322_17_43_27_Pro

Le vin est marqué par des arômes pharmaceutiques à tous les stades de la dégustation. En arrière plan on perçoit une palette aromatique de qualité. La bouteille est déviante. Non noté. Deux dégustateurs ont trouvé le vin déviant, pour ceux qui ont noté : moyenne du groupe 12,14



Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Nord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire