Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 mars 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : l'Eden de Lapeyronie 2010 et Fronsac : Château Fontenil 2005

Nous poursuivons l'ouverture de bouteilles de différentes régions pour apprécier l' évolution des vins au fur et à mesure de leur durée de vieillissement sous verre. Le billet du jour est consacré à des appellations de vins de côtes de la rive droite de Bordeaux.

Les vins sont goûtés en bouteille, épaulée un heure avant la première dégustation, puis redégustés vingt quatre heures et quarante huit heures plus tard.

L'Eden de Lapeyronie 2010 a commencé à se livrer discrètement lors du premier service  et a évolué positivement les deux jours suivants, c'est un vin fruité, puissant, d'une bonne fraîcheur, un peu plus tannique ( légère rusticité du tannin) en finale, il faudra se monter patient (au moins cinq ans) pour que les tannins se fondent davantage.

Château Fontenil 2005 était renfrogné et enfermé dans un élevage soutenu de belle qualité le premier jour, il était métamorphosé le lendemain, et s'est révélé encore plus épanoui lors de la troisième dégustation. Pour les amateurs qui souhaiteraient en boire une bouteille dès maintenant un long carafage s'impose. Pour les plus patients, une garde d'au moins cinq ans en cave est nécessaire, suivi d'une mise en carafe si nécessaire, après avoir goûté le vin à l'ouverture de la bouteille.

Les commentaires sont issus de la dernière dégustation.



Francs-Côtes de Bordeaux : l'Eden de Lapeyronie 2010

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez est net et bien ouvert, avec des arômes de fruits variés (cerises noires dominantes), d’épices, et des notes florales (violettes), et en retrait un élevage pas encore complètement fondu. L’attaque est énergique, les tannins tramés serrés sont habillés par une chair délicate, le centre est puissant et ample agrémenté de fruits épicés . La finale est allongée, vigoureuse, maintenue par des tannins au toucher crayeux et encore bien fermes, dotée d'une fraîcheur de bon aloi, rehaussée par des arômes de cerises, de cassis et des notes épicées et florales. Note potentielle 15/15,5, note plaisir 14,5

WP_20160314_17_47_10_Pro

 

WP_20160314_17_47_23_Pro

 

WP_20160314_17_47_41_Pro



Fronsac : Château Fontenil 2005

WP_20160314_17_47_18_Pro

La robe est assez profonde à profonde avec un liseré de couleur sanguine à violine au bord du disque. L 'olfaction expressive évoque les cerises noires , le cassis écrasé, , la boite à épices, et un élevage qualitatif au second plan . L' attaque est très veloutée ; le vin se développe dans un corps, dense, ample et charnu, rehaussé de séduisants fruits épicés. La finale est longue, bien tenue par des tannins serrés encore un peu fermes dans le cœur du grain, tout en restant enrobés ; elle est harmonieuse ( bonne fraîcheur) et persistante ( fruits noirs, épices douces, notes florales) avec un léger élevage qui se fondra avec le vieillissement sous verre.Note potentielle 16/16,5, note plaisir 15,5


WP_20160314_17_47_33_Pro

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire