Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

03 mars 2016

IGP Alpilles : Trevallon ( blanc) 2010 et Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des Bois 2007

J'ai ouvert une bouteille orpheline de Trevallon (blanc) du millésime 2010. Le vin a été bu sans mise en carafe sur une durée de 48 heures. Il est encore sous l'emprise d'une élevage assez sensible, et s'est présenté sous son meilleur profil lors du deuxième jour (deuxième dégustation : voir le commentaire). Le vin a été terminé et servi le lendemain en accompagnement d' huîtres tièdes à la sauge, la plat l'a bonifié en donnant plus d'allonge et plus d'éclat à la finale.

Le Lirac Reine des Bois 2007 du domaine de la Mordoré a été dégusté sur une durée de 24 heures. Le premier jour, les tannins se sont montrés un peu poudreux en finale, et la palette aromatique était séduisante. Le deuxième jour les sensations fruitées ont évolué vers des arômes de pruneaux, mais la finale avait acquis une sensualité et un soyeux de texture qu'elle n'avait pas la veille, avec néanmoins une légère sensation chaleureuse. Il faudra attendre encore deux ou trois ans ce vin, riche et opulent.

 

P1050028

 

IGP Alpilles : Domaine de Trevallon ( blanc) 2010

P1050029P1050030

La robe de couleur jaune pale est brillante. Le nez ouvert est légèrement marqué par l'élevage (verre au repos) qui fait place à l'aération à des arômes de pêches, d'oranges, de légères épices douces, de tilleul, avec des notes de sauge et de léger miel. L'attaque est assez haute, d'un agréable velouté de texture, le vin prend de la plénitude et de la densité dans un centre fruité. La finale, d'une allonge modérée, laisse entrevoir une légère fraîcheur sous-jacente, avec une palette aromatique rappelant celle décelée à l'olfaction que l'on aurait souhaité plus intense ; elle ponctuée par une légère amertume et une touche saline. Noté 15, même note plaisir.

P1050032

Lirac : Domaine de La Mordorée : Reine des bois : 2007

La robe est profonde de couleur sanguine à violine. L'olfaction expressive évoque dans un premier temps les petites baies noires qui évoluent vers des parfums de pruneaux et de framboises (deuxième dégustation) accompagnés d' épices variées, d' herbes aromatiques et de notes chocolatées. La bouche est très veloutée à soyeuse, concentrée et dense dans un milieu de bouche charnu, rehaussé de très expressifs fruits épicés. La finale est longue, sensuelle, pulpeuse, persistante ( fruits, épices, garrigue), un peu lascive à mon goût. Noté 16, même note plaisir

P1050031

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire