Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

25 février 2016

Magnifique dîner chez des passionnés de la Rive Droite : Pavie Macquin 2001, Vieux Château Certan 2001 et Riesling Epicentre

Dans une de mes critiques de mon livre Aux portes du vin, il m'est suggéré ceci : "Dans un ouvrage futur, essayez un chapitre sur une soirée où se côtoient professionnels de la dégustation, vignerons d'ailleurs et amateurs pointus avec amateurs débutants.

Lors de ce dîner virtuel, que chacun de ces convives écrivent, sans se parler, les sentiments immédiats qu'ils ressentent en dégustant, en buvant ces vins.

Bref : remettre l'individualité du goût au milieu du village : voir les attractions et les oppositions entre ces convives."

Bien... tout était réuni pour que cette expérience puisse être vécue, sauf que... les discussions même entre connaisseurs, professionnels, etc. quittent le gouvernail de la passion commune pour le vin pour aborder des échanges plus intimes sur notre vision de la politique, de la société, de la philosophie...

Un beau Bouillon de culture, et c'est heureux! et si nous n'avons pu juger des oppositions, les attractions ont été telles que nous avons eu du mal à nous quitter. 

Un grand merci à nos hôtes!

 

 

 

repas chez Nicolas 2

 

 

Les vins sont servis en carafe et dégustés à l'aveugle

 

Saint Emilion : Pavie Macquin 2001

Deux services à partir d'un magnum

Premier service : La robe est assez profonde, avec des reflets de couleur pourpre. Le nez bien ouvert évoque les cerises mûres, de fines épices douces, avec des notes de roses et de violettes. La bouche est très jeune, les tannins sont enrobés par une chair bien formée et se trament dans un corps dense et très fruité, qui ne paraît pas complètement dimensionné. La finale est longue, bien dessinée, fraîche et harmonieuse, et persistante ( fruits et fleurs dominants), ponctuée d'une légère note saline.

Note plaisir 16 

repas chez Nicolas 1

Deuxième service : La robe est profonde avec un liseré de teinte pourpre à sanguine. Le bouquet gagne en intensité et en complexité, avec des arômes de cerises plus noires, de léger cassis, d'épices douces (dont la cannelle), nuancés de notes de violettes, de truffes noires, de thé fumé. L' attaque est très veloutée, le vin des développe dans un centre dense, sphérique, et ample, agrémenté de fruits intenses. La finale est longue, soutenue, épanouie, harmonieuse ( fraîcheur de bon aloi) et très persistante ( fruits, épices, fleurs et notes truffées). Note plaisir 17,5

 

Pomerol : Vieux Château Certan 2001

La robe est assez profonde de couleur sanguine. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de mûres, de roses, de violettes et des notes de cassis, de délicates épices douces et de légère réglisse. L'attaque est très veloutée à soyeuse, les tannins fins et mûrs sont enrobés par une chair délicate, le milieu de bouche est plein, rond , assez sphérique rehaussé de fruits mûrs et frais. La finale est allongée , bien tenue par des tannins un peu plus fermes dans le cœur du grain tout en conservant un élégant velouté de texture ; elle est fraîche et persistante ( fruits et fleurs dominants). Note plaisir 16,5. A attendre encore trois à quatre ans en cave fraîche pour un plein épanouissement.

 

Alsace : Albert Mann : Riesling : Grand Cru : Schlossberg : L'Epicentre 2011

Sucres résiduels : 135 grammes

La robe offre une couleur jaune clair à or fin. Le bouquet est intense et frais, avec des arômes d’agrumes confits (citrons et oranges), de pêches, d’épices orientales, de notes fumées, et de léger miel. La bouche associe, richesse et concentration, avec une épatante fraîcheur, la liqueur est pure, et racée, d’une séduisante douceur tactile, rehaussée de superbes fruits éclatants et finement épicés. La longue finale, d’un équilibre magistral, est très élégante, précise, dense, soulignée par l'intense et complexe palette aromatique décelée à l’olfaction, et ponctuée d'une touche saline. Note plaisir 18

 

 

Posté par Daniel S à 07:23 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire