Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 février 2016

Malartic-Lagravière 1990, Pierre André : Pommard Premier Cru 2002, et Sauternes (Barsac) : Château Gravas 2002

Nous terminons ce repas avec deux vins rouges, et ensuite un vin blanc liquoreux. Malartic-Lagravière ne produisait pas des vins de la qualité aujourd'hui constatée depuis le rachat de la propriété en 1997 par la famille Bonnie. Ce millésime 1990 n 'a pas la faiblesse, à mon avis, signalée par un célèbre critique américain, nous restons cependant loin de ce que l'on peut espérer d'un Cru Classé dans ce millésime. Le Pommard Premier Cru 2002 du Domaine Pierre André est agréable, mais manque un peu d'équilibre dans sa finale et n'offre pas tout le potentiel que nous pouvions attendre du millésime 2002. Le Château Gravas 2002 (Barsac) possède l'élégance, la finesse, et la fraîcheur de son lieu de naissance, d'autant plus que 2002 est un millésime de raisins passerillés plutôt que celui d'un botrytis généreux.

P1030777

Les vins sont servis à l'aveugle, et mis en carafe avant la dégustation

 

Pessac-Léognan : Malartic-Lagravière 1990

P1030774

La robe soutenue de couleur grenat est légèrement évoluée au bord du disque. Le bouquet est ouvert avec des arômes de cerises, de léger cassis, de fines épices, et une touche d' humus . La bouche est souple avec des tannins fondus et enrobés par une chair très fine, un peu plus dense dans un centre fruité. La finale d'une allonge modérée, est fraîche, d'un agréable velouté de texture, soulignée par la palette aromatique simple décelée à l'olfaction. Noté 14,5 même note plaisir

 

Domaine Pierre André ( Château de Corton) Pommard : Premier Cru 2002

P1030775

La robe est assez soutenue de teinte pourpre avec des reflets orangés. Le nez expressif évoque le cassis, la griotte, avec des notes épicées et de roses fanées. La bouche est élégante, avec un toucher veloutée, dans une construction longiforme, plus structurée dans un milieu de bouche agrémenté de fruits légèrement épicés. La finale d'une bonne allonge est délicate, d'un bon maintient, fraîche, persistante ( fruits, épices, fleurs), ponctuée par une légère note chaleureuse. Noté 15,5, même note plaisir

 

 

 

P1030776

 

 

Sauternes-Barsac : Château Gravas 2002

La robe offre une couleur or soutenue. L'olfaction est avenante et d'une bonne intensité avec des arômes de mandarine, de léger abricot, d'épices orientales (safran dominant) et des notes de fleurs séchées, de fruits secs et de miel fin. La bouche est portée par une liqueur délicate, pure, onctueuse, fine, d'une concentration modérée agrémenté de fruits expressifs au rôti discret. La finale est allongée, élancée, fraîche, délicate, d'une bonne persistance aromatique. Noté 15,5, même note plaisir

 

P1030780


Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire