Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 décembre 2015

Lagrange ( Saint Julien) millésimes 2011 et 2008 à Bordeaux Tasting

Château Lagrange appartient au groupe japonais Suntory depuis 1983. Sous la direction technique de Marcel Ducasse (1983 à 2007) les vins ont gagné en qualité et en régularité, avec de très belles réussites que j'ai pu goûter ( 1990, 1996, 2000 et 2005). Matthieu Bordes qui lui a succédé en 2008 et le groupe Suntory poursuivent les investissements nécessaires pour apporter encore plus de précision aux vins.

Le vignoble (118 hectares) est planté sur deux croupes de graves guntziennes (fines et grosses) associées à des sables ou à des argiles ferrugineuses, l'ensemble reposant sur un substrat argilo-calcaire. Un vin blanc, Les Arums de Lagrange, est produit ( 80% Sauvignon gris et blanc, et 20% Sémillon ) sur une superficie de 7,5 hectares. Le reste de la surface en production ( encépagement : Cabernet Sauvignon 67%, Merlot 28% et Petit Verdot 5%) concourt à l'élaboration de deux vins rouges : Château Lagrange  le premier vin , et les Fiefs de Lagrange le second vin.

Nous avons dégusté Lagrange 2011 et Lagrange 2008 à Bordeaux Tasting.



Saint Julien : Lagrange 2011

La robe est assez profonde avec des reflets de teinte violine. Le nez s'ouvre à l'aération sur des arômes de cassis, d'humus, avec des notes florales (violettes) et épicées. La bouche est souple en attaque, le vin prend de la consistance dans un centre assez charnu et fruité. La finale d'une longueur agréable, tenue par des tannins plus fermes et plus discrètement enrobés est fraîche et d'une bonne persistance aromatique. Noté 15/15,5

P1030487

P1030488

Saint Julien : Lagrange 2008

La robe est assez profonde de couleur rubis. L'olfaction expressive évoque un cassis fringant, les cerises mûres, avec des notes de roses, et de légères épices. La bouche est élégante, le vin se développe dans un corps fuselé, bien rempli, finement texturé, charnu, rehaussé de fruits suggestifs (cassis dominant). La finale est allongée, d'une bon maintien, veloutée, fraîche, et persistante (fruits, notes florales et épicées). Noté 16



Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire