Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 décembre 2015

Des vins de concours chez André à l'aveugle

André s'est inscrit au concours du Wine Blog Trophy des vins de Loire. Les participants reçoivent deux bouteilles de vins (un blanc et un rouge) conditionnées dans un habillage neutre pour une dégustation à l'aveugle. Ils doivent déterminer l'appellation, le cépage s'il y a lieu, et le millésime de chaque vin, envoyer leur réponse avant le 20 décembre. Le vainqueur est celui qui se rapproche le plus des réponses exactes si les bonnes réponses ne sont pas parfaitement trouvées.

André nous a demandé de goûter les deux vins avec lui. Je ne déguste pas assez de vins variés de cette vaste région pour lui être d'une aide précieuse. Mais comme j'ai accepté de l'accompagner dans cette épreuve (à entendre au sens du concours), qui s'est déroulée dans la bonne humeur et sans pression, même de la part du compétiteur, je vous soumets mes commentaires, et mes réponses proposées qui ne seront probablement pas identiques à celles d'André. Je crois d'ailleurs qu'il va nous concocter un billet savoureux sur cette dégustation.

WP_20151211_22_38_38_Pro

WP_20151211_22_38_08_Pro



Vin Blanc n° 1 : Cuvée 886

La robe offre une teinte or soutenue. Le nez est bien ouvert et expressif avec des arômes de poires mûres, d'épices douces, de miel assez intense, avec des notes d'agrumes mûrs (oranges dominantes) et de fleurs d’acacia, sans sensation d'élevage La bouche est riche, grasse, avec de l'ampleur et du volume, rehaussée par des goûts de poires mûres. La finale est longue, d'une séduisante persistance aromatique (avec des agrumes un peu plus marqués) bien tenue par une acidité mûre ( très fraîche) qui contrebalance une nette perception de sucres résiduels ( quelques grains botrytis dans la vendanges ?). Le cépage Chenin m'a semblé très probable. Mon choix se dirige vers l'Anjou (vaste région) : j' opte pour l'appellation Saumur , millésime 2011

Vin Rouge n° 2 : Cuvée 412

La robe est très soutenue de couleur violine. L'olfaction d'une bonne intensité évoque la soupe de fruits noirs mûr et frais (cassis dominant), nuancés de légères épices ( dont un très léger poivre) et de notes florales. La bouche est souple, les tannins fins sont peu structurants, dans une construction longiligne, mise en valeur par des fruits juteux qui persistent dans une finale fraîche tonique et élancée, légèrement épicée et florale. Je choisis un Gamay d'Anjou, et comme je suis joueur compte tenu de la couleur de la robe, et la très grande jeunesse de l'ensemble un Gamay primeur du millésime 2015





Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire