Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 décembre 2015

Riesling de V. Sipp et Volnay de N. Rossignol pour accompagner un repas expérimental à base de foie gras et saint Jacques

Deux recettes que je prépare et imagine pour les fêtes de fin d'année ont été testées, certes techniquement pour les mettre au point, mais surtout pour réfléchir aux vins capables de les accompagner sans fausses notes ou au mieux de ce que notre cave peut proposer.

 

Il s'est agi d'une guimauve salée au citron vert censée éponger des lamelles de noix de Saint Jacques crues et marinées dans l'huile d'olive. Nous avons été enthousiastes, il est évident que le blog présentera dans les jours à venir cette même recette sans doute complétée d'une variante dans la noix de Saint jacques.

 

P1030438

 

 

 

 

 

Le deuxième plat est un pressé d'escalopes de volaille au foie gras. Satisfaisant mais peut mieux faire et je ferai mieux! D'un commun accord avec mon cobaye, le plat mérite d'être réhaussé de champignons (trompettes? truffes?) et d'une sauce. Peut-être une réduction... 

P1030440

P1030439

 

Alsace : Domaine de L'Agapé : Riesling : Osterberg 2010

P1030447

 

La robe de couleur or très clair est brillante. Le nez est élégant et et expressif avec des arômes de citrons et d'oranges mûrs, d'épices orientales, avec des notes fumées, et de très léger naphte. La bouche est très charnue, presque grasse, ample et dense dans son milieu rehaussé de fruits étincelants. La finale est longue, pure, intense, bien mise en valeur par une juste acidité mûre qui donne au vin une élégante harmonie et accentue l'éclat et la persistance aromatique des fruits, d'épices variés, et des notes florales qui soulignent cette séduisante finale. Elle est ponctuée par de nettes notes salines, sans sensation de sucres résiduels. Note potentielle 17, voir un peu plus. Note plaisir 16,5

Bourgogne : Nicolas Rossignol : Volnay : Premier Cru : Frémiets 2008

P1030448

 

La robe est soutenue de couleur pourpre à rubis, l'olfaction nette et ouverte ( le deuxième jour) évoque les fruits noirs un peu ternes et difficile à individualiser, les feuilles séchées, de légères notes épices et réglissées, avec un élevage discret en retrait. La bouche est très élégante, les tannins enrobés par un chair fine très veloutée se trament dans un corps assez plein et fuselé agrémenté de fruits noirs manquant un peu d'éclat. La finale est allongée, d'un séduisant velouté de texture, élancée, très fraîche (sans être vive), soulignée par une palette aromatique bien présente mais que nous aurions souhaité mieux définie, elle est ponctuée par une note de violette. Noté 15,5, même note plaisir. Un vin doté de belles qualités de bouche, plus confus dans son expression aromatique.



Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire