Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 novembre 2015

Bourgogne : Vaudoisey- Creusefond : Volnay et Pommard Charmots dans le millésime 2005

J'ai souhaité goûter à nouveau des vins du domaine Vaudoisey-Creusefond du millésime 2005. Les dégustations précédentes avaient montré des vins renfrognés qui méritaient d'être attendus, compte tenu de leur potentiel, dans ce millésime. Les bouchons sont toujours imbibés, ceci résulte d'un niveau trop élevé de vin dans les bouteilles lors de la mise. Certains amateurs ont déjà fini de boire leurs bouteilles par crainte d'avoir des vins bouchonnés. Soit les bouchons sont contaminés par le TCA ( tri-chloro- anisole), et quel que soit le niveau du vin dans la bouteille, il sera affecté, soit les bouchons ne le sont pas et le vin ne sera pas pollué, même s'ils sont imprégnés par le vin. J'ai donc décidé de laisser vieillir mes bouteilles, et ce n'est pas la dégustation de ces deux bouteilles qui me feront regretter ma décision.

WP_20151117_20_56_17_Pro

 

 

Les vins ont été dégustés en bouteilles sur une durée de 24 heures. La bouteille de Volnay village 2005 s'est très bien goûtée dès l'ouverture, et un petit ton au dessus le lendemain (date du commentaire). Ce Volnay peut commencer à être bu, après une légère aération. La bouteille de Pommard Charmots 2005, était déjà bien abordable lors de la première dégustation, 24 heures plus tard le vin montrait davantage de séduction. Une garde supplémentaire de trois ans ( dans un cave fraîche), l'épanouira davantage.

 

Bourgogne : Vaudoisey-Creusefond : Volnay 2005

WP_20151117_20_56_27_Pro

La robe est soutenue de couleur pourpre sans signe d'évolution. Le bouquet est très expressif, avec des arômes de cerises, de framboises, d'épices douces, nuancés de note de réglisse, de pivoine et de léger cassis. L'attaque est soyeuse, les tannins serrés sont enrobés par un chair bien formée et se trament dans un corps plein et dense, rehaussé de fruits intenses et séduisants. La finale est longue, bien dessinée, harmonieuse, très soutenue tout en conservant un délicieux velouté de texture, persistante grâce aux avenantes saveurs décelée à l'olfaction. Noté 16, même note plaisir

 

 

WP_20151117_20_56_23_Pro

 

 

Bourgogne : Vaudoisey- Creusefond : Pommard Premier Cru : Charmots 2005

La robe est très soutenue de couleur pourpre. Le nez bien ouvert évoque le cassis écrasé, les cerises noires, la boîte à épices (dont le clou de girofle), avec des notes de réglisse. L'attaque est haute, très veloutée, le vin se développe dans un milieu de bouche charnu, concentré et profond (effet millésime) tout en conservant une belle finesse de texture, agrémenté de fruits noirs épicés. La finale est longue, bien tenue par des tannins fins et serrés restant enrobés par un chair de bon aloi, harmonieuse, très persistante ( fruits et épices), elle est ponctuée par une note de zan ( fine amertume). Noté 17,5, note plaisir 16,5

 WP_20151117_20_56_32_Pro

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire