Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 novembre 2015

Petit Guiraud 2013, Guiraud 2005, Les Charmilles de la Tour Blanche 2011, et La Tour Blanche 2011

Le week-end dernier l'appellation Sauternes-Barsac ouvraient ses portes aux amateurs, nous y sommes allés dimanche 8 novembre dès l'ouverture (10 heures) pour déguster en bouteille des vins que je goûte en primeurs, donc plus rarement en bouteille, sauf ceux que nous possédons en cave. Le temps sec et chaud a favorisé une affluence soutenue dès 11 heures du matin, dans les châteaux les plus prestigieux. Je commente aujourd' hui les vins dégustés à Guiraud et à La Tour Blanche. Notre dégustation a débuté par les seconds vins des deux propriétés ( voir les commentaires).

Guiraud 2005 est une belle réussite dans cet excellent millésime, le vin a toutes les qualités attendues : pureté et intensité aromatique, concentration, et longueur. Les bouteilles devront être attendues, en cave une bonne dizaine d'années pour en profiter pleinement.

Les vins de La Tour Blanche ne sont jamais exubérants dans leur jeunesse, et ils évoluent lentement, ce millésime 2011( encore sur la retenue) d'une très belle pureté offre une palette aromatique discrète, une grande finesse de texture, plus dense et concentré, qu'opulent et large, avec une finale allongée précise et d'une élégante fraîcheur. A ne pas ouvrir avant son vingtième anniversaire, sans craindre de le mettre en carafe.

 

Château Guiraud

 

P1030296

 

 

 

Petit Guiraud 2013

P1030297

Sucres résiduels : 90g/l

La robe offre une teinte or vif. Le nez simple et ouvert évoque les agrumes confits, nuancés de notes épicées et de miel.La bouche est fraîche, tonique, finement charnue, plus dense dans un milieu de bouche fruité. La finale d'une bonne persistance (fruits exotiques et miel) est fraîche , élancée, et joviale. Noté 14,5

 

 

 

Guiraud 2005

Sucres résiduels : 130 g/l 

La robe de couleur or soutenu est brillante. Le bouquet est séduisant et expressif à l'aération avec des arômes d'abricot, de mangue, d'épices orientales ( safran dominant), de miel, et d'esquisse de fruits secs. La bouche est onctueuse, concentrée, dense, ample, bien en chair rehaussée de séduisants fruits rôtis. La finale est longue, pure, précise, affirmée et persistante ( fruits, épices, miel). Noté 17,5

 

La Tour Blanche

 080

Les Charmilles de La Tour Blanche 2011

La robe possède une teinte jaune à légers reflets or. L'olfaction discrète s'ouvre à l'agitation sur des parfums floraux, d'agrumes, et une pointe d'épices. La bouche est souple, fine, un peu plus haute dans son milieu, soulignée par des fruits modérés. La finale dans la continuité est fraîche, avec de légers arômes de fruits exotiques. Note potentielle 13,5/ 14

 

La Tour Blanche 2011

La robe de couleur or léger est brillante. Le nez, un peu retenu s'ouvre à l'aération sur des arômes de mandarine, d'abricot, de légères épices douces avec des notes de caramel au beurre salé. L'attaque est délicate, pure, avec une chair onctueuse, le vin prend de la consistance dans un centre dense, élégamment concentré , assez ample, rehaussé de délicats fruits rôtis. La finale est allongée, raffinée, tenue par une matière serrée sans esbroufe encore un peu retenue dans son expression aromatique, et d'une fraîcheur harmonieuse. Noté 17, voire plus avec le vieillissement sous verre

081

 

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire