Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 juillet 2015

Une dégustation éclectique sans tabou

André, qui recevait ses confrères œnologues Nicolas et Olivier nous a proposé de nous joindre à eux pour une soirée dégustation/casse-croûte (hommos, caviar d'aubergines, carottes aux olives, rillettes de thon) nous avons accepté avec plaisir.

P1020526

 

Les vins ont été dégustés à l'aveugle, sauf pour le participant qui proposait ses apports. Dans mes commentaires, les vins dégustés à l'aveugle, sont évalués en « note plaisir ».

L'objectif de cette réunion était de goûter des vins appartenant à tout mode de culture ou d'élaboration et restant dans des créneaux de prix très abordables à abordables (à l'exception du riesling « sec »de Barmès-Buecher, qui appartient à la gamme de prix les plus élevés de sa catégorie en Alsace).

Deux vins se sont montrés défectueux et imbuvables (voir les commentaires).

Le vin blanc que j'ai apporté ( Clos de Beaujeu 2011 de Gérard Boulay) n'a fait que confirmer ce que j'avais constaté sur une bouteille précédente : un manque d'énergie et de tension dès le milieu de bouche et une finale lascive et molle. Pour le reste nous avons eu des vins plus ou moins bons, avec deux belles réussites : Aguirre 2012 du Domaine de La Salade (Pic Saint Loup) et Beau Site Haut Vignoble 2009 (Saint Estèphe).

Nous avons terminé par la surprise du soir : un vin d'origine espagnole (simple, souple, assez fruité, sans défaut et tout de même étonnant au prix proposé : voir ici pour plus de détails).

 

 



Vin de France : Autrement le 2011 de Lamery

P1020520

Une acidité volatile élevée associée à des arômes intenses d'écurie ( brettanomycès) caractérisent l'olfaction. La bouche est acescente, et le vin est phénolé. Bouteille défectueuse.

 

Margaux : Château les Vimières : Le Tronquéra 2012

100% Merlot


P1020523

La robe est soutenue de couleur rubis. Le nez évoque les fruits rouges, nuancés de notes épicés et florales. La bouche est souple et velouté en attaque, les tannins se font plus fermes dans un centre aux rondeurs avenantes et fruité. La finale est plus tannique, un peu austère, avec un fruit plus discret et quelques amers. Note plaisir 13,5



Languedoc : Pic Saint Loup : Domaine de la Salade : Aguirre 2012

La robe est assez profonde, de teinte pourpre à violine. L'olfaction est expressive et séduisante, avec des arômes de cassis écrasé, de mûres, de cacao fin, de boite à épices, avec des notes florales et de garrigue. La bouche est élégante, les tannins mûrs se trament dans un corps bien formé, charnu, et très fruité. La finale est allongée, d'une bonne fraîcheur, persistante portée par les belles saveurs révélées à l'olfaction et des notes d'olives noires. Note plaisir 16

Fronsac : La Grave 2005

P1020521

La robe de teinte rubis est soutenue. Le nez évoque les fruits rouges, avec de légères épices et en arrière plan des notes d'élevage ( barriques usagées). L'attaque est fraîche, les tannins sont enrobés par une chair fine, la construction est allongée plus énergique dans un milieu de bouche fruité. La finale est plus tannique fruitée, un peu sèche, avec cet arrière goût de vieux bois. Noté 13. Ce vin n'a pas le profil d'un 2005



Saint Estèphe : Beau Site Haut Vignoble 2009

P1020528

La robe est profonde de couleur sanguine à pourpre. L'olfaction est nette et expressive, avec des arômes de fruits rouges( cerises) et noirs ( cassis) d'épices variée et d'élevage en retrait. La bouche est mûre, Le vin se développe dans un corps dense, charnu, très velouté, et très fruité. La finale d'une très bonne allonge conserve des tannins bien enrobés, elle est persistante et d'une bonne fraîcheur. Note plaisir 16

Sancerre : Gérard Boulay : Clos de Beaujeu 2011

P1020536

La robe est dorée. Le nez est ouvert avec des arômes de fruits exotiques, d'épices orientales, et d'anis soutenu. La bouche est très charnue presque grasse, sphérique dans un milieu de bouche fruité, mais assez mou et sans pep, avec une acidité gustative basse qui impacte une finale, lascive, opulente, avec une sensation de sucres résiduels. Noté 12


P1020540

Alsace : Barmès-Buecher : Riesling : Herrenweg 2011

P1020533

La robe offre une teinte ambrée avec des reflets oranges. Le nez évoque la pomme cuite. La bouche est perlante, linéaire, avec les mêmes saveurs de pommes cuites, et une sensation d'amertume prononcée en finale marquée par des sucres résiduels. Le vin est oxydé.



Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire