Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

27 avril 2015

Quelques vieux Sauternes pour terminer un grand repas!

Toutes les fins de repas, entre gourmands gourmets dégustateurs, ses closent sur des Sauternes ou Barsac. On remonte encore davantage le temps avec un 1957 et un 1916.

ce millésime évoque la guerre, la mobilisation, les hommes morts pour la France. Yquem est transformé en hôpital militaire cette même année. Avec courage, les quelques hommes qui ne sont pas partis au front, les femmes, continuent la gestion des propriétés viticoles. Un hommage, à travers La Tour Blanche...

 

Sauternes : Sigalas Rabaud 1957

 

Château sigalas Rabaud 1947

 

La robe est ambrée à reflets cuivrés. Le bouquet est intense, avec des arômes de dattes, de raisins de Corinthe, de fruits confits, et d'épices orientales. La bouche est onctueuse, pleine, sensuelle, délicate, assez concentrée dans un milieu de bouche savoureux. La finale est allongée, d'une très bonne fraîcheur, aérienne, très persistante grâce aux intenses saveurs décelées à l'olfaction. Note plaisir 17

Sauternes : La Tour Blanche 1916

 

La Tour Blanche 1916

 

 

La robe est très ambrée. L'olfaction est très expressive, avec des arômes intenses, de safran et de curry, d'abricot, des fruits secs, de léger caramel au beurre salé et de miel. La bouche est charnue, assez grasse, bien construite, profonde, dans un centre moelleux et savoureux. La finale, dotée d'une séduisante palette aromatique complexe, est élégante et d'une agréable fraîcheur s'étiole un peu si l'on laisse trop longtemps le vin dans le verre. Note plaisir 15,5. Un vin qui n'aurait pas dû être mis en carafe avant le service.

Posté par Daniel S à 18:01 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire