Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 avril 2015

Un barsac vs sauternes, un Meursault et Lynch Bages... Foie gras, pigeon et sabayon

Un ami journaliste, venu pour les primeurs 2014 en rive droite convient avec nous de plusieurs rencontres afin de discuter de ce moment passionnant que nous offre cette manifestation annuelle. Les rencontres se font chez les uns et chez les autres. Nous commentons ici le repas fait chez nous.

 

P1020127

 

 

 

 

 

Le menu est simple car évidemment les temps ne sont pas dévolus à rester aux fourneaux.

Mises en bouche (feuilletés au fromage), foie gras poêlé sur une julienne de céleri croquante, pigeon confit à la graisse de canard, sabayon gratiné aux fraises.

P1020089P1020090P1020092P1020093

Bourgogne : Bouchard Père et fils : Meursault Charmes 2008

La robe jaune or est brillante, Le bouquet est élégant et expressif, avec des arômes de poire, d'agrumes, de camomille, de léger tilleul, et des notes de noisettes. L'attaque est très charnue, assez grasse, le centre est velouté, très fruité, tonifié par une belle fraîcheur qui étire et allonge la finale bien dessinée, soulignée par des saveurs d'agrumes, florales et des notes salines. Noté 17, même note plaisir



Pauillac : Lynch-Bages 2000

Epaulé deux heures, puis carafé deux heures

La robe est profonde de teinte rubis. Le nez d'une bonne intensité évoque le cassis écrasé, la boîte à épices, les aiguilles de pin, le tabac brun, avec une note de poivron rouge. La bouche est puissante, bien charpentée par des tannins mûrs et enrobés par une chair de bonne aloi, rehaussé de fruits expressifs (cassis dominant). La finale est un peu plus tannique, d'une bonne allonge, fraîche, avec la rémanence des saveurs décelées à l'olfaction. Un vin un peu caméléon, entre la dégustation à l'ouverture de la bouteille, puis avant la mise en carafe, puis à table. Note potentielle 17,5, note plaisir 16. Attendre 2020 pour davantage de plaisir.

 P1020128

Sauternes-Barsac : Doisy-Daëne 2007

La robe, de couleur jaune dorée, est brillante, l’olfaction est très expressive et nette, avec des arômes d’abricot, de mangue, de mandarine et de safran et de miel. La bouche est  très moelleuse, portée par une liqueur riche et dense, soulignée par des fruits rôtis très aromatiques et d’une bonne pureté. La finale est longue, élégante, pure, d’une bonne fraîcheur, soulignée par les saveurs décelées à l'olfaction. Noté 17,  note plaisir 16,5.

 P1020129

Sauternes : Clos Haut-Peyraguey 2007

 

La robe est légèrement dorée, l’olfaction est pure et expressive avec des arômes d’abricot et d'agrumes rôtis, la fleur d’oranger, avec des notes légères de champignons noble. La bouche est onctueuse, les vin se développe dans un milieu de bouche dense, concentré, bien en chair, ample , rehaussé de séduisants fruits rôtis. La finale est longue, soutenue , pure, harmonieuse, dotée d'intenses saveurs qui commencent devenir complexes. Note potentielle 18 ,note plaisir 17.

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire