Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 février 2015

Saint Emilion : Château Bellevue : millésimes 2007 et 2009

En 2007 Hubert de Bouard rachète les parts que la famille De Coninck possédait dans le Château Bellevue, qui était géré par Nicolas Thienpont, et conseillé par Stéphane Derenoncourt sur la période 2000 à 2007. Il prend la direction de l'exploitation de cette propriété, avec ses équipes à partir du millésime 2008.

Le Château Bellevue, jouxte le vignoble d'Angélus, est situé sur l'extension ouest du plateau calcaire de Saint Emilion. Cette propriété de 6,5 hectares, dispose d'un excellent terroir argilo-calcaire et même franchement calcaire pour les vignes plantées en haut de coteau. Le cépage majoritaire est le Merlot, avec une augmentation progressive du pourcentage de Cabernet Franc. Depuis le millésime 2000, les vins ont gagné en qualité aromatique, plénitude, en densité, tout en conservant de l'élégance et une belle finesse du tannin.

Voici le commentaire de deux vins dégustés lors de Bordeaux Tasting.

 

P1010439

P1010449



Saint Emilion : Château Bellevue 2007

La robe est assez profonde de couleur pourpre. Le bouquet séduisant et ouvert évoque la cerises mûre et fraîche, les fleurs séchées, la violette, avec de légères notes épicées, et de thé fumé. La bouche est élégante, très velouté, allongée dans sa construction, charnue et plus ample dans un centre très fruitée. La finale s'allonge élancée, fraîche, élégante, dynamique, tout en conservant un séduisant velouté de texture, fruitée et florale, avec une touche d'épices douces (muscade dominante) . Noté 16. Une réussite dans le millésime

Saint Emilion : Château Bellevue 2009

La robe est profonde de couleur sanguine, le nez est très expressif avec des arômes de fruits bien mûrs, très légèrement compotés (cerises, cassis et mûres), de boite à épices, de fleurs séchées, avec un élevage de qualité au deuxième plan. La bouche est riche, les tannins sont enrobés par une chair bien formée, le milieu de bouche est dense et ample, finement texturé, agrémenté d'intenses fruits épicés (cerises très nettes). La finale est longue, sensuelle, pulpeuse, très soutenue, d'une bonne harmonie ( malgré une acidité gustative basse), persistante ( fruits, épices douces, légers parfums floraux). Noté 17

 

P1010438

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire