Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 janvier 2015

Bienvenue chez les Ch'tis (2) : Riesling Osterberg 2010 et Chablis Bougros Côte de Bouguerots 2008

La deuxième série de vin est celle qui a été présentée avec le carpaccio de Noix de Saint Jacques. Le citron et rien que le citron qui a permis la cuisson naturelle de la noix l'a rendue plus iodée,  et pas forcément plus acide.

Les deux vins présentés l'ont été à l'aveugle pour beaucoup de participants. Le Riesling Ostertag du Domaine de l'Agapé a été une agréable suprise pour nombre d'entre nous. La résonance avec le mets était agréable, pleine de fraîcheur et particulièrement réussie.

Le Chablis a joué sur un autre registre. Son gras permettait de contrebalancer la tension iodée du plat. Nous étions sur un accord de contraste avec ce vin.
La chance que nous avons eue de pouvoir apprécier l'un et l'autre vin sur un même mets, identiquement pertinent a alimenté des conversations enjouées, passionnées et oenophiles.

 

 

P1010481

 

 

Alsace : Domaine de l’Agapé : Riesling Osterberg 2010

 

La robe or clair est brillante, le nez est net et ouvert, avec des arômes d’agrumes, de fruits exotiques, de fines épices douces, avec des notes florales et très légèrement naphtées. L’attaque est nette et charnue, le vin se développe dans un corps fuselé, d’une très bonne densité, agrémenté de fruits expressifs,  une belle acidité «  mûre » redonne du tonus au vin  étire et allonge une finale fraîche, dynamique, bien dessinée, très fruitée (agrumes dominants),  florale et saline. Note potentielle 16,5, note plaisir 16.  

 P1010480

Bourgogne : Chablis : William Fèvre : Bougros Côte de Bouguerots 2008

dégusté à l'aveugle

La robe offre une teinte jaune pâle. L’olfaction ouverte et nette, évoque la pêche, l’orange, le citron, les fleurs printanières, avec des notes minérales. L’attaque est pure, cristalline, le vin est doté d’une chair élégante, dans un centre frais, concentré, dense, et ample, rehaussé de fruits intenses. La finale est longue, précise, soutenue, droite, d’une impeccable fraîcheur, persistante (fruits et fleurs) et très saline. Note potentielle 18, note plaisir 17. A attendre pour davantage de complexité.

P1010498

 

Posté par Daniel S à 07:37 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire