Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 décembre 2014

Portes ouvertes à Sauternes : Château Climens

L’étape suivante des Portes ouvertes de Sauternes (2014) nous conduit au château Climens, la propriété « phare » du vignoble de Barsac.

Ce château viticole de 30 hectares est géré par Bérénice Lurton. Le vignoble est planté entièrement  en Sémillon à une densité de 6600 pieds à l’hectare. Le sol et le sous-sol sont constitués des sables rouges et de galets, de faible épaisseur, reposant sur le calcaire fissuré à Astéries (Stampien). Les vendanges sont manuelles par tries successives. Les vins sont élevés 20 à 24 mois en barriques, avec 35% à 45 % de bois neuf, selon le millésime.

Les vignes sont travaillées en biodynamie (certifié) . Avant la dégustation, nous visitons, les dépendances où sont stockées les plantes qui servent à élaborer les tisanes utilisées pour les préparats  biodynamiques, puis le chai à barriques.

La bouteille de Climens 2008 proposée à la dégustation n’a ni la netteté, ni la qualité de celle goûtée à l’Union des Grands Crus (il y a deux ans) qui nous avait paru être une très belle réussite dans l’ingrat millésime 2008.

 

P1010136

Sauternes : Les Cyprès de Climens 2011

La robe offre une teinte or très clair ; le nez est un peu fermé, le vin libère à l’aération des arômes d’oranges confites, de miel, de fleurs séchées et d’infusions. La bouche est onctueuse, la liqueur est pure, précise, d’une bonne concentration agrémenté de fruits exotiques rôtis. La finale est allongée, fraîche, ciselée, élégante, soulignée par les saveurs décelées à l’olfaction et en milieu de bouche, augmentées d’une note d’abricot et d’élevage encore sensible. Noté 16

 

P1010133

P1010134

Sauternes : Climens 2008

La robe or soutenue est brillante. L’olfaction expressive évoque l’abricot finement rôti, l’orange, avec des notes de miel d’accacia, moins nobles de cosmétiques !, et d’élevage (légère vanille) pas encore fondu. La bouche est élégante, plus nette que ce que montre l’olfaction, pure dans la qualité de la liqueur assez dense dans une construction fuselée, rehaussé de délicats fruits finement rôtis. La finale, d’une bonne allonge, est fraîche, élancée, persistante, avec des saveurs de fruits exotiques, des notes de miel et florales, et des notes saponifères ! et d’élevage bien perceptible. Bouteille non évaluée

P1010132

Posté par Daniel S à 00:01 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire