Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 octobre 2014

Repas avec Juver (3)

Deux vins de Bordeaux ont été présentés pour accompagner un fromage de brebis, une tomme, plus exactement.

Les vins se sont montrés sous leurs meilleurs jours, très en chair et très fruités et ont donc plutôt bien fonctionné sur le fromage au goût de lait et de noisette 

P1010010

Pour le dessert, j'ai composé une trilogie à partir de pommes. Le classique tatin, un sorbet pomme et verveine et un sabayon, caramélisé aux pommes confites.

P1010004

P1010002

 

Saint Emilion Grand Cru : Château La Voûte 2012

Le vin a été dégusté une première fois avant le repas, puis deux heures plus tard, et revu le lendemain, l’aération a été favorable

La robe assez profonde est brillante avec des reflets de couleur pourpre. La nez élégant et ouvert évoque les fruits légèrement acidulés (cerises et groseilles) les fleurs (roses) avec en arrière plan des notes épicées et d’élevage discret. L’attaque est soyeuse, le vin se développe avec des rondeurs avenantes dans un centre délicatement charnu rehaussé de fruits mûrs et frais. La finale est élancée, persistante, fraîche, d’une agréable douceur tactile, fruitée et très florale. Noté 15,5, note plaisir 15

 

 

 

P1010003

 

P1010009

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l’A 2012

Rien à modifier au commentaire du 16/10/2014

 

Sauternes- Barsac :  Doisy Daëne 1990

Mis en carafe une heure avant la dégustation

La robe est ambrée, le nez est intense et complexe avec des arômes de dattes, de raisins de Corinthe, d’abricots et de mangues rôties, de safran, de léger curry, et des notes de morilles séchées et de miel. La bouche est généreuse, richement dotée, ample, dense, concentrée, soulignée par d’intenses fruits rôtis et d’épices orientales. La finale est longue, puissante, très pleine, harmonieuse grâce à une fraîcheur sous-jacente de bon aloi, elle est mise en valeur par les intenses et complexes saveurs décelées à l’olfaction. Noté 17/17,5, note plaisir 17

P1010016

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire