Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

10 septembre 2014

Domaine de l'Agapé : Riesling Rosacker 2007 et domaine Ernest Burn : Riesling Clos Saint Imer La Chapelle 1999

Lors de notre visite au domaine de l’Agapé fin mai dernier, nous avons évoqué, avec Vincent Sipp le remarquable riesling Rosacker 2008 qu’il a produit et que nous avons dégusté.

P1000312

Il nous a offert un riesling Rosacker 2007, ouvert le soir même avec les amis qui nous accompagnaient dans ce voyage. Le vin s’est révélé être excellent, et proche en qualité du Rosacker 2008. Il est prêt à boire, mais devrait encore être plus complexe dans deux ou trois ans.

J’ai retrouvé dans ma cave une bouteille de Riesling Clos Saint Imer La Chapelle 1999 du domaine Burn à Gueberschwihr. Il a accompagné très convenablement une tarte au Maroilles. Le vin est sur une pente descendante, avec une finale qui n’est pas en adéquation avec la première partie de bouche. Son point fort est la complexité de la palette aromatique.

Alsace : Domaine de l’Agapé : Riesling :  Rosacker 2007

P1000361

La robe or vif est brillante, le nez intense et séduisant évoque les agrumes mûrs (citrons et oranges), les fleurs blanches, la verveine, avec des notes de melon, et légèrement naphtées. La bouche est nette, pure, bien centrée dans un corps fusiforme, plein d’une bonne densité, ample, charnu, frais, rehaussé d’intenses agrumes. La belle fraîcheur inhérente au millésime et au terroir allonge la finale, précise, très pure, élégante, soutenue, « sèche », savoureuse (agrumes dominants, notes florales, et élégamment naphtées). Elle est ponctuée par de nettes et salivantes notes salines. Noté 17, voir plus dans deux ou trois ans. Note plaisir 17

Alsace : Domaine Ernest Burn : Riesling : Clos Saint Imer : La Chapelle 1999

P1000849

La robe offre une teinte or soutenue, Le bouquet est intense et avenant, avec des arômes d’oranges et de citron bien mûrs, de fruits secs, de safran, de léger curry, et des notes terpéniques et fumées. L’attaque est charnue presque grasse, le centre dans la continuité, est assez frais, et savoureux. La finale, d’une bonne persistance aromatique complexe est veloutée, mais l’envergure et la longueur sont limitées par un manque de tonicité, et une sensation nette de sucres résiduels assez marqués. Noté 15, même note plaisir.

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire