Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

04 septembre 2014

Gewurztraminer : Zind Humbrecht : Clos Windsbuhl 1989 et Riesling : André Kientzler : Cuvée François Alphonse 2011

Un de nos amis a souhaité nous faire déguster, lors d’un dîner chez nous une bouteille de gewurztraminer Clos Windsbuhl 1998 du domaine Zind Humbrecht. Mon épouse a confectionné un cheese-cake aux fruits exotiques pour accompagner le vin, l’accord mets/vin a très bien fonctionné. Le gewurztraminer offre une intense palette aromatique complexe, mais la finale manque un peu de plénitude, de chair, et d’allonge pour accéder au statut de grand vin.

Le poulet au citron a été un bon compagnon du riesling Cuvée François Alphonse 2011 d’André Kientzler. Le vin est pur, d’une fraîcheur remarquable pour le millésime, plein de pep, fruitée, très salin. Une superbe réussite dans ce millésime, et un vin qu’il serait très difficile, à l’aveugle, de placer dans le millésime 2011.

 

P1000810

 

 

Alsace : Domaine Zind Humbrecht : Gewurztraminer Clos Windsbuhl 1989

P1000813

La robe est dorée, le bouquet intense et complexe évoque l’abricot, l’orange confite, la mirabelle chaude, la pâte de coing, les épices orientales (safran et léger curry) de fruits secs (dattes). L’attaque est charnue, la bouche est concentrée, intense, d’une belle puissance aromatique, dans son milieu.  La finale est très persistante, d’une bonne fraîcheur, sèche tant dans le peu de perception de sucres résiduels que dans un léger manque de chair par rapport à l’entrée de bouche, elle est soulignée par les intenses et complexes saveurs décelées à l’olfaction. Noté 17, même note plaisir

Alsace : Kientzler :Riesling : Cuvée François Alphonse 2011

P1000811

La robe est jaune pale, avec des reflets or clair, Le nez est net et expressif, avec des arômes de citron, de pamplemousse, nuancés d’épices douces et de notes florales. L’attaque est tonique, le jus est fin et élégant, le centre, avec une légère sensation tannique, est mis en exergue par une belle acidité mûre, et rehaussé de fruits expressifs. La finale est allongée, très fraîche, sans sensation de sucres résiduels, dynamique, soutenue, épurée, soulignée par des agrumes enlevés, des notes épicées et florales, et très saline dans son ultime expression. Noté 16,5, note plaisir 16

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire