Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

20 août 2014

Des vins de Pauillac du millésime 2011 à l'UGC (fin)

P1030377

Nous terminons ce tour d’horizon à Pauillac, par trois propriétés qui élaborent des vins réguliers et réussis. Les vins ont été dégustés en suivant l’ordre alphabétique des noms de propriétés, donc sans intention de ma part de hiérarchiser la dégustation. Lynch Bages et Pichon-Longueville ont élaboré d’excellents vins dans ce millésime, Pichon Longueville Comtesse de Lalande m’a paru un petit ton en dessous.

Il est fort regrettable que les prix très élevés des meilleurs vins de ce millésime soient devenus rédhibitoires pour de nombreux amateurs, qui feront l’impasse sur ce millésime offrant tout de même des vins réussis et qui pourront être ouverts avant ceux du millésime 2010, voire  du 2009. La situation économique dégradée en Europe fait que les acheteurs « bordophiles » ne peuvent plus suivre la hausse des prix enclenchée depuis 2009, et les quelques modestes baisses sur des millésimes comme 2011, 2012, ne sont pas suffisantes pour inciter les acheteurs européens à revenir vers les vins de Bordeaux.

 

P1000048

Lynch-Bages 2011

L’olfaction, d’une bonne intensité évoque, le cassis (jus) la myrtille, la boite à épices, avec des notes de cerises et de cèdre. La bouche est très veloutée en attaque, le vin de développe avec énergie dans un centre charnu, d’une bonne plénitude et assez puissant, rehaussé de fruits avenants. La finale est très persistante, soutenue, bien tenue par des tannins un peu plus fermes, fraîche, soulignée par les saveurs expressives décelées à l’olfaction. Noté 16,5

P1030380

Pichon-Longueville 2011

Le bouquet expressif évoque la soupe de fruits noirs, les épices variés, et un élevage assez soutenu. La bouche est richement dotée dans le contexte du millésime, avec un corps bien formé, plein et d’une bonne densité enrobé par une chair de bon aloi, et fruité. La finale d’une bonne longueur, assez massive, énergique, d’une bonne fraîcheur, rehaussée de fruits mûrs assez intenses, d’épices douces, et d’un élevage assez prononcé qui ne parait pas rédhibitoire. Noté 16,5

Pichon Longueville Comtesse de Lalande 2011

Le nez est légèrement dominé par des arômes de merrain neuf, qui font place à l’aération à des parfums de cassis et de cerises, de fines épices et à des notes florales. La bouche est allongée, les tannins fins et mûrs se trament dans un corps fuselé bien rempli et agréablement charnu, souligné par des fruits épicés expressifs. La finale est allongée, d’un bon maintien, élégante, fraîche, fruitée, épicée, avec des notes florales. Noté 16

P1030378

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


    Pauillac 2011 et tarifs.

    Vous avez raison d'insister sur les prix excessifs de ce millésime 2011.Une baisse plus marquée nous aurait permis d'acquérir des vins sans doute agréables et de garde moyenne ce qui n'est pas gravissime vu mon grand âge. Quand je vois les tarifs proposés en FAV cette année sur ce millésime je pense passer mon chemin.
    Durocher.

    Posté par Durocher, 20 août 2014 à 09:43
  • Grand âge partagé, donc plus d'achat, non plus, dans les millésimes récents de la rive gauche en crus classés, qui nécessitent des gardes de 15 à 20 ans. Et comme les prix deviennent prohibitifs, c'est sans regret.

    Posté par Daniel S, 21 août 2014 à 12:37

Poster un commentaire