Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 juillet 2014

Sorbet de melon, espuma de fleur d'oranger, clos Haut Peyraguey 2003

J'ai appliqué le principe de Lavoisier Il me restait quelques billes de melon que j'avais congelé et de la crème d'amande et de l'espuma de fleur d'oranger.

La réalisation du sorbet s'est faite à l'aide de mon thermomix. Il suffit tout simplement de laisser se décongeler le melon quelques minutes et de le mixer avec du sucre glace, très peu!, puis de rajouter une cuillère de crème d'amande.

P1000503

 

Le goût du dessert s'en est trouvé modifié. Les températures modifient les saveurs, c'est indéniable. Si nous avions apprécié le dessert avec le melon frais, tel que conçu lors de notre repas du 5 juillet, ce sorbet était intéressant. Il s'est apprécié à température ambiante. Le clos Haut Peyraguey a exhalé des arômes intenses qui se sont gentiment mêlés aux goûts du fruit et aux parfums de l'amande. Une franche réussite!

 

Grande

P1000504

P1000509

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2003

P1000527

La robe, légèrement dorée est brillante, le net est intense, pur et très séduisant avec des arômes  d’abricot rôti, de mandarine, de pulpe d’oranges, nuancés de note de safran, et de miel de châtaignier, et une pointe de mangue. La bouche est un modèle d’harmonie, dans ce millésime, la liqueur est d’une grande pureté, riche, concentrée, donnant des sensations d’ampleur et de volume dans un milieu de bouche agrémenté d’intenses fruits rôtis. La longue finale conserve cette même pureté due à un botrytis de grand millésime, elle est intense, précise, d’une juste puissance naturelle, avec une fraîcheur sous jacente qui apporte l’équilibre nécessaire à la grande richesse du vin, et soulignée par les saveurs intenses décelées à l’olfaction. Note potentielle 18,5/19, note plaisir 17,5

P1000504

P1000527

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire