Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

03 février 2014

Coteaux du Languedoc : Montcalmès 2008 et Domaine Tabatau 2011 à Saint Chinian

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Un civet de lapin de garenne a été l’occasion d’ouvrir un Moncalmès 2008 que je n’avais pas regoûté depuis près de deux ans. Un vin qui devrait satisfaire les amateurs de vin du Languedoc pour les millésimes plus frais et moins solaires. Il est toutefois marqué par les limites du millésime, avec un style plus fin, élégant et frais que richement doté, bien centré et plus complexe dans son expression aromatique. L’accord avec le civet de lièvre a été satisfaisant sans plus, car dans ce millésime le vin n’a pas les qualités aromatiques et structurelles pour répondre à la puissance du mets.

Le Saint Chinian qu’un ami m’a offert pour que je lui donne mon avis après l’avoir dégusté, est un vin fougueux, avec des tannins un peu brutaux surtout en finale, qui ne sont pas en adéquation avec ses qualités aromatiques. En dégustation pur, il a souffert à côté des Pampres 2011 du Mas Laval  que j’ai commenté, dans un billet précédent. Il reste cependant un bon vin à table si on l’associe à un plat canaille (une daube de bœuf, par exemple)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGA9720

 

 

Coteaux du Languedoc : Montcalmès 2008

 

IMGA9719

La robe est assez profonde, de couleur rubis à reflets violine. Le nez, expressif et net, évoque les cerises, les légères épices, avec des notes forales et de pruneaux. La bouche offre un élégant velouté de texture, les tannins fins se trament dans un corps fuselé, et bien formé enrobé d’une chair délicate, très fruitée. La finale est persistante à très persistante, élancée, avec des tannins un peu plus fermes, fraîche, d’une intense et belle qualité aromatique (fruits, fines épices, fleurs, notes de garrigue) ponctuée par de légères notes d’amertume. Note potentielle 16/16,5 note plaisir 16

Saint Chinian : Domaine Tabatau : Lo Tabataïre 2011

 

IMGA9718

La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine à violine. L’olfaction est ouverte et plaisante avec des arômes de cassis, de framboises, de violettes, et des notes fumées et d’encre. L’attaque est fraîche, les tannins sont assez serrés, mais le grain est légèrement rustique, dans un milieu de bouche énergique, corsé, et fruité. La finale, d’une bonne persistance est plus austère, avec des tannins plus durs, un peu sauvage, d’une bonne fraîcheur, malgré une expression aromatique d’une bonne intensité (fruits, épices, notes florales). Noté 14, même note plaisir

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Languedoc-Roussillon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire