Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 janvier 2014

Mas Laval : Les Pampres 2011, et Montcalmès 2005

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Un ami qui s’occupe d’un domaine en Entre-Deux-Mers, qui est de plus un passionné éclectique de vins de différentes régions françaises m’a offert une bouteille de Mas Laval «  Les Pampres » 2011, un vin d’une propriété que je n’avais pas encore eu l’occasion d’approcher. Cette cuvée, à dominante de syrah ( 60%) et complétée à part à peu près égale avec du Grenache, du Mourvèdre, et du Carignan (une grande majorité des cépages sont plantés sur  des sous-sols calcaire) s’est montrée très bonne, d’une grande précision, fraîche, et d’un superbe raffinement de texture. Une très belle approche du domaine qui incite à déguster la Grande Cuvée.

Lors de la venue à dîner d’un compère de dégustation, j’ai ouvert un Montcalmès 2005, que je lui ai fait goûter à l’aveugle, après une mise en carafe d’une heure. Nous nous sommes régalés, le vin est bien en place et me semble prêt à boire, mais peut encore être attendu sans souci.

 

IGP Pays de l’Hérault : Mas Laval : Les Pampres 2011

IMGA9642

IMGA9643

 

La robe est assez profonde, avec des reflets de couleur sanguine, l’olfaction est  nette, d’intensité moyenne (plus intense 24 heures plus tard), avec des arômes de pruneaux, de cassis, de garrigue, de coriandre, nuancées de notes sanguines et de baies de Setchuan. La bouche est pure, précise, avec des tannins très fins, bien tramés dans un centre bien construit et plein,  doté d’une chair soyeuse, agrémenté de fruits très expressifs (cerises et cassis). La finale est très persistante, soyeuse, soutenue, allongée, d’une très bonne fraîcheur, savoureuse (fruits, épices, herbes aromatique) avec de légers amers évoquant la pulpe et la peau d’orange sanguine. Noté 15,5, note plaisir 16

Coteaux du Languedoc : Montcalmès 2005

Domaine de MONTCALMES flouté

La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine à rubis. Le bouquet net et expressif évoque la soupe de petites baies noires, d’olives noires, de boîtes à épices, et des notes de sous-bois et de garrigue. La bouche est riche, soyeuse, avec des tannins, à grains fins et bien polis, enrobés par une chair serrée, le centre est dense, ample, charpenté, agrémenté de fruits épicés purs et intenses. La finale est longue, d’une délicate douceur tactile, fraîche, élégante, appuyée, très savoureuse (fruits, épices, herbes aromatiques). Noté 17,5, note plaisir 17

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Languedoc-Roussillon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire