Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 décembre 2013

Le Moulin des Dames (blanc) 2008 de Luc de Conti et Les Choisilles 2005 de François Chidaine

Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Deux vins blancs, originaires de deux régions viticoles différentes, au programme du jour ont accompagné des viandes blanches. Ils sont  tous les deux richement dotés, le premier par l’effet du millésime, le second par le souhait de son géniteur de récolter des raisins bien mûrs. La richesse en alcool qui les caractérise exige des températures de service ajustées. Ils ont été dégustés en bouteille sur une durée de 48 heures, se sont offerts dès le premier service, et n’ont pas évolué négativement lors des deux dernières dégustations.

J’attendais davantage de fraîcheur dans le Moulin des Dames (blanc) 2008 de Luc de Conti, que j’avais acquis à la suite d’une très intéressante dégustation sur fûts à la propriété, je n’ai pas retrouvé en bouteille l’équilibre que j’avais perçu lors de cette visite, surtout dans la finale.

IMGA9565

 

 

 

 

 

Montlouis : Chidaine : Les Choisilles 2005

IMGA9564

La robe dorée est brillante, le nez intense et net évoque, le miel d’accacia, les poires ( peaux et pulpes) très mûres, à la limite des pores à l’eau de vie, les écorces de mandarines, la cardamone et un très léger curry. La bouche est grasse, opulente, expansive, ample et large, rehaussée de saveurs de poires et de peaux d’agrumes. La finale est moelleuses, richement dotée, très persistante, soulignée par les saveurs décelées à l’olfaction, elle conserve un équilibre satisfaisant grâce à la fraîcheur inhérente au chenin, malgré la richesse en alcool du vin. Noté 15,5, même note plaisir

 

Bergerac sec : Luc de Conti : Moulin des Dames 2008

IMGA9563

La robe offre une teinte or soutenue. L’olfaction est expressive et avenante, avec des arômes de fruits de la passion, d’oranges, de mandarines, nuancés de notes florales et d’épices orientales. La bouche est riche, bien en chair, avec un jus bien mûr, qui s’exprime avec autorité dans un milieu de bouche puissant et sphérique, très fuité et épicée. La finale est allongée, intense, très persistante, d’une fraîcheur convenable, malgré la richesse du vin, avec de légers amers (peaux d’agrumes) et des notes salines. Noté 15,5, même note plaisir

IMGA9562

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire