Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

04 octobre 2013

Malartic-Lagravière, Poujeaux, et Seguin dans le millésime 2011


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Parmi les vins que j’avais dégustés en «  primeurs » Malartic-Lagravière était proposé en bouteille lors de cette soirée du centre Leclerc de Castillon, le vin s’est fort bien comporté, et à été conforme à ce que l’on pouvait en attendre à la suite de la dégustation « primeurs ». Seguin 2011 s’est montré moins aimable que prévu, compte tenu des progrès réalisés par la propriété ces dernières années. Poujeaux  a offert un profil assez conforme à ce qu’il est depuis 4 ou 5 millésimes, un petit cran en dessous de nos attentes. Tout ceci doit être relativisé, car les conditions de dégustation ne sont pas idéales (qualité des verres et manque d’aération des vins), mais peut-on demander plus, dans ce type de manifestation ouverte à un large public, dont l’objectif est de passer une bonne soirée tout en faisant ses achats de vins.

 

P1030387

 

P1030393

 

Pessac-Léognan : Seguin 2011

Le nez est assez discret, avec des arômes de fruits rouges, de légères épices et une petite note végétale. La bouche est allongée construite en finesse, un peu plus consistante dans son centre, assez fruitée. La finale est fraîche, aérienne, fruitée et épicée avec des notes de léger végétal et d’amertume. Le vin ne se goûte pas très bien. A revoir

 

Pessac-Léognan : Malartic-Lagravière 2011

Des arômes de fruits noirs (cassis), de cerises, des boites à épices, de café et de moka se révèlent après une bonne aération à l’olfaction. La bouche est très veloutée en attaque, les sensations sont ascendantes, dans un milieu de bouche, très bien tenu par des tannins fins, mûrs et serrés, rehaussé de fruits expressifs. La finale est très persistante, fraîche, avec des tannins un peu plus fermes, soulignée par des saveurs fruitées et épicées avenantes, avec des notes d’élevage qui se fondront. Noté 16,5

 P1030388

Moulis : Poujeaux 2011

Le nez, un peu fermé laisse entrevoir , à l’aération, des arômes de fruits rouges et noirs, avec des notes épicées. La bouche est veloutée, longiforme, fruitée, d’une bonne tenue dans un centre finement charnu. La finale est fraîche, avec des tannins plus fermes, persistante, rehaussée de fruits avenants et de fines épices, avec des notes de légères amertumes en ultime sensation. Noté 15/15,5


P1030395

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire