Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 octobre 2013

Lascombes, Marquis de Terme, Prieuré Lichine, et Rauzan-Ségla, dans le millésime 2010


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Je m’aperçois que j’ai omis de commenter quelques vins de l’appellation Margaux du millésime 2010, dégustés au mois de mai dernier lors de la manifestation annuelle de l’Union des Grands Crus.

Si l’on veut se faire une idée des vins de Bordeaux du dernier millésime embouteillé, il me paraît souhaitable de faire ce type d’analyse dans un laps de temps qui se situe entre 6 et 18 mois après la mise.

Ensuite les vins se referment plus ou moins rapidement selon la nature du millésime et celle de l’encépagement (Merlot ou Cabernet Sauvignon dominant). Ce type de dégustation ne peut pas être assimilé à une dégustation de pur plaisir, il s’agit de faire des observations analytiques, même si certains vins paraissent plus séduisants que d’autres ( Merlot plus séducteur versus Cabernet Sauvignon plus austère, d’une façon générale). Les vins sont servis en bouteilles, avec un rythme de rotation assez rapide, ils manquent un peu d’aération, ce qui modère souvent l’intensité aromatique à l’olfaction, mais n’oblitère pas les qualités du vin en bouche.

 

 

P1030379

 

 

Les robes sont profondes de couleur violine à sanguine

 

Lascombes 2010

Le nez d’intensité moyenne évoque les fruits noirs, avec des notes épices. La bouche est élégante, bien construite, avec des tannins tramés serrés, une chair très veloutée, et des fruits nets et expressifs. La finale allongée est soutenue, très parfumée, avec de légers amers dus à l’élevage. Noté 16,5/17

 P1030380

Marquis de Terme 2010

L’olfaction est élégante, un peu discrète, avec des arômes de fruits mûrs (jus de cassis dominant), avec des notes florales et épicées. La bouche est allongée, d’une belle pureté aromatique, pleine, compacte. La finale est longue, fraîche, soutenue, avec des saveurs fruitées et épicées séduisantes. Noté 17

 

Prieuré Lichine 2010

Le nez laisse entrevoir un élevage de qualité qui s’associe à des arômes de cassis ( jus) de cerises noires, avec des notes d’épices douces et de violettes. La bouche est presque onctueuse en attaque, avec des tannins mûrs au grain fin enrobés par une chair bien formée dans une construction fuselée et dense, rehaussé de fruits purs et expressifs. La finale est étirée, fraîche, d’une bonne douceur tactile, savoureuse. Noté 17

 

Rauzan-Ségla

L’olfaction est nette, d’intensité modérée (fruits variés, fleurs, légères épices et café (élevage)). La bouche est élégante, avec des tannins fins et mûrs enrobés par une chair séduisante, allongée, profonde, fusiforme, très fruitée. La finale est longue, très fraîche, élancée, d’une bonne douceur tactile, parfumée, très légèrement astringente en ultime sensation (qui s’estompera lors du vieillissement sous verre). Noté 17,5


P1030381

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire