Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 août 2013

Des vins du Vieux Télégraphe à Châteauneuf du Pape


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

J’avais eu l’occasion de visiter, il y a 6 ou 7 ans ce grand domaine de Châteauneuf du Pape (65 hectares) , situé sur le plateau de La Crau.  La famille Brunier élabore des vins de facture plutôt classique, moins démonstratif dans leur jeunesse que d’autres domaines de l’appellation. Ils nécessitent un bon vieillissement pour en révéler toutes les qualités.

Le domaine était présent, lors de la manifestation « Anthocyanes » organisé par Philippe Cohen à Saint Emilion en avril dernier.

J’ai eu le loisir de déguster deux millésimes de cette propriété dont je vous livre les commentaires ci-dessous

 

IMGA9008

 

 

 

 

 

Vieux Télégraphe : rouge 2008


IMGA9010

La robe est moyennement soutenue, de couleur rubis, le nez ouvert et net évoque les cerises bien mûres, les fines épices, avec des notes florales et de léger chocolat. La bouche est souple, de construction longiligne, avec des tannins fins enrobés par une chair délicate, le milieu de bouche est assez consistant et fruitée. La finale, d’une bonne persistance aromatique (fruits, et épices) est un peu plus tannique, d’une bonne fraîcheur, avec une petite pointe végétale. Noté 15,5

 

Vieux Télégraphe rouge 2010

La robe est soutenue de couleur sanguine. L’olfaction est avenante et d’une bonne intensité avec des arômes de fruits rouges et noirs ( cerises légèrement kirschées, prunes et léger cassis) nuancés d’épices variés, de garrigue, et de léger menthol. La bouche, de construction allongée, est bien tenue dans un centre dense par des tannins fins tramés serrés rehaussé de fruits charnus et expressifs. La finale est très persistante, veloutée, soutenue, mise en valeur par des saveurs fruitées gourmandes, des épices élégantes, des notes d’herbes aromatiques, de léger cacao, et d’un touche de menthol en ultime sensation. Noté 17/17,5


IMGA9012

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Sud - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire