Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 août 2013

Des vins de Sancerre d'Alphonse Mellot et Gérard Boulay


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Le premier vin commenté a été dégusté à l’aveugle chez des amis. Cette cuvée Satellite d’Alphonse Mellot, issue de vieilles vignes dans le secteur de Chavignol, laisse entrevoir de belles qualités, malgré des conditions de dégustations assez difficiles, qui faisaient remonter assez rapidement la température du vin dans le verre. Un vin qui méritera une garde d’environ cinq ans pour pouvoir en apprécier toutes les subtilités.

J’ai fait goûter à l’aveugle un flacon de Monts Damnés 2010 à un ami, qui m’avait dit ne pas vraiment apprécier les vins  de Gérard Bouley. Il me semble qu’après cette dégustation, il est sur la voie de la conversion.

 

Sancerre : Alphonse Mellot : Satellite 2011

IMGA8766

 

 

 

 

La robe de teinte or claire est brillante, le nez pur et ouvert évoque la menthe fraîche, les fruits exotiques (dont les agrumes) les fleurs printanières, et de très léger élevage en retrait. La bouche est riche, grasse, pleine, bien centrée, agrémenté de fruits avenants mûrs et frais. La finale est très persistante et très veloutée, elle est portée par une bonne fraîcheur sous jacente qui équilibre la richesse du vin et met en exergue la palette aromatique décelée à l’olfaction et ponctuée par des notes salines et des notes d’amers nobles (peau d’agrumes). Noté 16,5/17, note plaisir 16.

 

Sancerre : Gérard Bouley : Les Monts Damnés 2010

 

IMGA8948

 

La robe offre une teinte or léger. L’olfaction est nette et expressive, avec des arômes de pêches, de pamplemousse, nuancés de notes d’oranges, d’épices douces et de très léger anis. L’attaque est charnue, d’une belle douceur tactile, le vin se développe ample et sphérique, presque gras, dans un milieu de bouche rehaussé de fruits gourmands, puis se tend dans une finale très persistante, d’une fraîcheur de bon aloi, richement dotée, soulignée par des fruits exotiques (pamplemousse dominant) et des notes épicées. Note potentielle 16,5/17, note plaisir 16 . A attendre sans se presser dans une bonne cave

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins de Loire - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Ah bien sûr Gérard Boulay;et bien figurez-vous que je n'ai jamais goûté ses vins.En urgence donc;j'aime beaucoup Fouassier et Mellot d'accord.

    Posté par Durocher, 01 août 2013 à 16:28
  • Il y a d'autres producteurs à Sancerre dignes d'intérêt en plus de Bouley.
    Cotat,(Pascal et François), Lucien Crochet, Vincent Pinard ( j'ai bu un superbe Chêne 2010, chez un ami). Bref il y a de quoi goûter et faire son marché

    Posté par Daniel S, 02 août 2013 à 12:10

Poster un commentaire