Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 juin 2013

Michel Chapoutier : Barberac 2010 et Le Pavillon 2010


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Lors de la semaine des « primeurs » bordelais début avril, Alain Moueix invite dans sa propriété de Fonroque, des vignerons de l’association Biodyvin qui cultivent leurs vignes selon les principes de la biodynamie. De nombreux domaines bien connus des professionnels et des amateurs participent à cette manifestation. Je consacre régulièrement quelques heures, dans cette semaine très chargée des primeurs pour déguster des vins de vignerons dont j’apprécie beaucoup les vins. Je commente aujourd’hui deux vins de la Maison Michel Chapoutier,  et notamment Le Pavillon 2010 qui a illuminé cette dégustation.

 

Primeurs 2013 020

 

Primeurs 2013 021

 

 

 

Châteauneuf du Pape : Barberac 2010

La robe est assez profonde de couleur pourpre, le nez réduit s’ouvre à l’aération sur des arômes de fruits rouges (cerises légèrement kirschées dominantes) de garrigue, d’épices variées et des notes de chocolat. La bouche est veloutée, avec des tannins élégants et mûrs enrobée d’une chair de bon aloi, le centre est plein, dense, assez sphérique, avec des fruits expressifs. La finale est allongée, d’une belle pureté, intense, très bien équilibrée, savoureuse (fruits, épices, herbes aromatiques). Noté 17/17,5

 

 

Ermitage : Le Pavillon 2010

La robe est profonde, avec un liseré de teinte sanguine à violine, L’olfaction, nette et intense, évoque les fruits noirs variés (dont le cassis et la mûre sauvage), la boite à épices, avec des notes fumées et réglissée. L’attaque est riche, les tannins sont tramés très serrés, le milieu de bouche est dense, concentré, ample, très finement texturé, bien en chair, rehaussé de fruits purs et très expressifs. La finale est longue, précise, très soutenue, très fruitée, épicées, et réglissée, d’un équilibre magistral, grâce à une fine acidité gustative sous jacente qui participe à l’harmonie du vin si richement doté. Noté 19


Primeurs 2013 022

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Nord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire