Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 juin 2013

Deux vins du Château de Beaucastel ( Châteauneuf du Pape)


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

IMGA8526

IMGA8527

 

IMGA8531

 

Lors de la soirée au Château Jean Faure, organisée par les vignerons d’Art de Vignes, j’ai eu l’opportunité de déguster deux vins du Château de Beaucastel (blanc 2011 et rouge 2010). C’était la deuxième fois que je dégustais Beaucastel rouge 2010, la première fois lors de la manifestation Anthocyanes au Château Vieux Taillefer à Saint Emilion. Philippe Cohen invite régulièrement début avril des amis-vignerons qui produisent des vins de grande qualité, que nous avons plaisir à découvrir ou à regoûter.

Ces deux bouteilles de Beaucastel (rouge) 2010 se sont remarquablement dégustées, et ce millésime 2010 a permis d’élaborer un grand vin rouge, qui restera parmi les grandes réussites de la propriété.

 

IMGA8450

IMGA8451

Châteauneuf du Pape : Beaucastel blanc 2011


IMGA8533

La robe de teinte or légèrement dorée est brillante, l’olfaction est nette et avenante, avec des arômes de pêches, d’anis, d’épices douces, et des notes florales et d’abricot. L’attaque est pleine, veloutée, le vin prend de l’ampleur et du volume dans un centre rehaussé de fruits expressifs. La finale est très persistante, bien équilibrée, délicate, soulignée par des saveurs de fruits jaunes purs, de fines épices, et une note légèrement miellée. Noté 16

 

Châteauneuf du Pape : Beaucastel rouge 2010

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez, séduisant et intense, évoque la soupe de fruits variés (cerises légèrement kirchées dominantes), les fines épices, avec des notes de garrigue et légèrement chocolatées. La bouche est pure, les tannins sont enrobés par une chair bien formée, le milieu de bouche est ample, dense, profond, avec une texture très veloutée, et expressif (fruits et épices). La finale est longue, précise,  harmonieuse, déjà complexe, d’un remarquable équilibre, avec des saveurs rappelant celle décelées à l’olfaction. Noté 17,5/18, un grand millésime de la propriété


IMGA8528

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Sud - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire