Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

31 janvier 2013

Des vins des appellations Madiran et Margaux - Montus et Desmirail

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Une dégustation, fin décembre dernier, chez un ami nordiste avait mis en évidence ( à l’aveugle) les très belles qualités du Madiran Montus « Prestige » 2000 d’Alain Brumont. J’ai souhaité comparer cette bouteille avec un Montus Prestige 2001 que j’avais en cave. Le vin a été goûté sur trois jours, et n’a pas faibli. Il s’est montré encore plus puissant et plus richement doté que la même cuvée dans le millésime 2000.

Une bouteille orpheline d’un vin de l’appellation Margaux ( Desmirail 2007) complète le billet d’aujourd’hui. Je souhaitais me rendre compte, ce que pouvait offrir un vin dans ce millésime, dont on entend dire, par certains dégustateurs,  qu’il est aujourd’hui abordable. Le plaisir n’a pas été au rendez-vous.

 

Montus et desmirail 001

 

 

Madiran : Montus Prestige 2001

Montus et desmirail 004

La robe est presque saturée, avec un liseré de couleur sanguine, le nez, net et intense, évoque les myrtilles, le cassis, les pruneaux, les épices douces, et le bâton de réglisse, l’élevage est intégré. La bouche est puissante avec des tannins mûrs, bien enrobés par une chair de bon aloi. Beaucoup d’ampleur et de volume dans un centre fruité, charnu, aux tannins civilisés. La finale est longue, avec une masse tannique imposante, tout en restant veloutée d’une bonne fraîcheur, savoureuse ( fruits, épices, reglisse) avec des notes mentholées. Noté 16,5, même note plaisir. 3 ou 4 ans de garde supplémentaire rendront ce vin encore plus aimable

 

Margaux : Desmirail 2007

Montus et desmirail 003

La robe est assez soutenue, de teinte pourpre, l’olfaction est un peu retenue, avec des arômes de fruits rouges, de notes florales, et d’élevage manquant un peu de netteté. La bouche est souple, les tannins sont fins, tramés un peu lâche, le milieu de bouche est un peu plus consistant. La finale, de longueur normale, aux tannins plus fermes est marquée par l’élevage qui domine les fruits, avec des notes d’amertume, un peu rédhibitoires à ce stade. Non noté. A revoir

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire