Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 janvier 2013

Visite à Cadet Bon ( Grand Cru Classé) : méthodes culturales, vinification, élevage

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

Méthodes culturales

P1030254P1030255

 

 

Les sols sont travaillés (labourés), et des céréales sont semés dans les rangs à l’automne. Les vignes sont taillées en « guyot » simple ou double, selon l’exigence du pied. Elles sont amendées par du compost à faible dose. Un ébourgeonnage est pratiqué, avec pour objectif de conserver 10 grappes par pied pour les Merlots, dont les pieds âgés sont sensibles à la coulure, et 8 à 9 grappes par pied pour les Cabernets francs. Un effeuillage est effectué chaque année, le deuxième effeuillage n’est pas systématique, il n’est réalisé que si le millésime le nécessite (par exemple en 2011 et 2012). Des éclaircissages (élimination de baies, les années où la floraison n’est pas homogène, et aération des grappes) sont réalisés annuellement.

La propriété est conduite en agriculture raisonnée, avec les traitements anti mildiou, anti oïdium, et anti botrytis adaptés à la nature du millésime.

Les vendanges manuelles sont décidées après dégustation des baies, avec quelques analyses œnologiques de confirmation. L’équipe de vendangeurs expérimentés, issus du milieu agricole est la même depuis le millésime 2001.

Le tri est minutieux et rigoureux. Un premier tri, à la vigne, élimine les raisins botrytisés, les grappes sont acheminées en petites cagettes, sur un tapis roulant (6 mètres) pour une deuxième sélection. Après le passage dans l’érafloir, une petite table vibrante supprime les baies millerandées. Un ultime tri est effectué, sur une table vibrante (6  mètres), les grains de raisins défilant en monocouche, il sont ensuite encuvés, sans être foulés.

 

P1030262P1030261

 

 

 

Le chai et l’élevage

Le chai est équipé de deux grandes cuves en inox, installées avant 2001, et de petites cuves en inox thermorégulées à double paroi, d’une capacité de 35 à 60 hectolitres mises en place en 2003. Trois autres petites cuves anciennes dans un local attenant vont être remplacées par des cuves en béton de 30 hectolitres. Les vinifications sont classiques, elles débutent par des remontages effectués à l’aide d’une pompe péristaltique, et se poursuivent par des pigeages au cœur de la fermentation. La cuvaison dure, en moyenne, 30 jours. Les fermentations malolactiques se font en barriques neuves pour un tiers de la récolte, et le reste en cuves. L’élevage est conduit, dans un chai semi-enterré sur une durée de 14 à 16 mois, avec un tiers de bois neuf (chauffes moyennes à légères (blondes), avec cinq à six tonneliers sélectionnés), un tiers de barrique d’un vin, et un tiers de deux vins.

P1030263

Posté par Daniel S à 00:01 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire