Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 janvier 2013

Un repas en famille (fin) - Léoville Las Cases et Beaucastel

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)

 Le Léoville Las Cases et le Beaucastel ont été dégustés sur deux plats : un faisan cuit au foie gras et un lapin au vin. Les accords ont donc nécessairement fonctionné, mais le meilleur mariage a été celui du gibier et du Châteauneuf.

 

Le dessert s'est voulu très rafraîchissant : un flan de noix de coco et un coulis de mangues fraîches. Le Climens a prouvé toute la générosité de son fruit et toute la complexité d'une palette mûrie par le vieillissement.

 

flan à la noix de coco 003

 

Les vins ont été servis en carafe et dégustés sur une durée de 24 heures

Saint Julien : Léoville Las Cases 1994

 

léoville las cases et beaucastel + climens 005

 

 

 

 

 

 

 

léoville las cases et beaucastel + climens 011

 

La robe est assez profonde, de couleur rubis à pourpre, légèrement évoluée sur les bords du disque. Le nez, intense et complexe, évoque le cassis, les épices variées, le cèdre, le tabac brun, avec des notes de sous-bois et légèrement truffées. L’attaque est veloutée, la bouche est délicatement charnue, avec un corps bien formé, et des tannins enrobés, les fruits ( cassis dominant) sont frais, dans un centre doté d’une bonne énergie. La finale est soutenue, fraîche, très persistante, avec des tannins encore un peu fermes (lors de la première dégustation), pratiquement fondus, après 24 heures de carafe, soutenue, d’une belle complexité aromatique rappelant les saveurs décelées à l’olfaction. Noté 16,5, note plaisir 17,5 lors de la deuxième dégustation.

 

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 2000

léoville las cases et beaucastel + climens 009

La robe est très soutenue, de couleur pourpre, et très légèrement évoluée. L’olfaction est séduisante et intense, avec des arômes de cerises un peu kirschées, d’herbes de Provence, de boite à épices, de chocolat, et des notes de pruneaux et de menthol. La bouche est très veloutée, avec des tannins fins et mûrs habillés par une chair soyeuse, le milieu de bouche est justement concentré, dense, ample, rehaussé de fruits gourmands. La finale est longue, bien équilibrée, harmonieuse, d’un élégante douceur tactile, complexe. Noté 17,5, même note plaisir.

 

léoville las cases et beaucastel + climens 007

 

Sauternes-Barsac : Climens 1989

léoville las cases et beaucastel + climens 010

La robe est dorée, le nez, intense et complexe, évoque les épices orientales, les oranges confites, la cire, les dattes, avec des notes d’abricot, et de caramel au beure salé. La bouche est onctueuse, presque grasse, riche, dense, avec des saveurs de fruits rôtis, qui marquent un millésime au botrytis accompli. La finale est longue, intense, harmonieuse, savoureuse et complexe ( fruits , épices, douces, fruits secs, etc.) Noté 17,5, même note plaisir

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire