Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

20 novembre 2012

Wine Session : vins de la Rive Droite à Bu Baravin (2)

Nous poursuivons notre dégustation, en jouant un peu des coudes, pour accéder aux différentes tables des vignerons.

IMGA7109

Quelques connaissances et la rencontre de bons amis nous permettent de marquer une pause, et d’évoquer les futures dégustations que nous projetons les uns et les autres, d’ici la fin de l’année.

Voici la suite des commentaires.

Saint Emilion : Château Beaurang

Le château appartenant à la famille Puyol est situé au lieu-dit Beaurang, au sud, sud-ouest de la route Saint Emilion à Castillon (via Saint Pey d’Armens). Le vignoble, d’une huitaine d’hectares, encépagé avec 60% de merlot, 30% de Cabernet franc, et 10 % de Cabernet Sauvignon est planté sur des sols et sous-sols de sables et de langues de graves.

Deux étiquettes en appellation Saint Emilion nous sont proposées : Joseph d’Aragon et Beaurang

Joseph d’Aragon 2009

La robe, de couleur pourpre est moyennement soutenue, le nez, un peu discret évoque la cerise, et les fraises. La bouche est souple, avec des tannins arrondis, mais un peu lâches dans leur trame. La finale de longueur normale est fraîche soulignée par des fruits à l’expression modérée, avec des notes florales, et une sensation de légère amertume. Noté13

Beaurang 2008

La robe est soutenue, de couleur pourpre à rubis, l’olfaction retenue, finit par laisser entrevoir , à l’aération des arômes de fruits rouges ( cerises dominantes), et quelques notes épicées. La bouche est élégante en attaque, avec des tannins assez fins, , le centre est dans la continuité de l’attaque. La finale de longueur normale, offre une matière fine, mais peu soutenue, avec des fruits discrets, légèrement épicés. Noté 13,5

 

IMGA7102

Château La Levrette

Cette propriété, sise à Ségonzac, près de Saint Genès de Blaye est gérée par Arthur et Laetitia Mauriac. Le vignoble est réparti en 3,6 hectares de Merlot, 2,4 hectares de Cabernet Sauvignon ; et un hectare de Sauvignon (blanc), les vignes sont plantées sur des sols et des sous-sols argilo-calcaire

Première Côte-de-Blaye : La Levrette 2009 (blanc)

La robe est dorée, le nez expressif évoque la vanille, le coco, les fruits jaunes et les agrumes mûrs, avec des notes florales et d’épices douces. La bouche est pleine, veloutée, charnue, avec un centre fort bien tenu, agrémenté de fruits mûrs, et de saveurs d’élevage marqué. La finale est persistante, riche, avec une fine acidité sous-jacente, fruitée et épicées, mais avec des saveurs soutenues issues de l’élevage appuyé. Il est dommage qu’un élevage aussi intense prenne le dessus sur une matière aussi qualitative !

Bordeaux Supérieur : La Levrette 2006 ( élevage en fûts neufs de 400 litres)

La robe est profonde de couleur violine ; l’olfaction, à l’expression modérée est nette avec des arômes de fruits  noirs (cerises et cassis), d’épices douces, et d’élevage de qualité. La bouche est veloutée en attaque, avec des tannins mûrs enrobés par un chair délicate, le milieu de bouche est plein, assez puissant. La finale est persistante, avec des tannins un peu plus fermes, avec des saveurs apportées par l’élevage qui dominent un peu celles de fruits mûrs, d’épices et de légère réglisse. Note potentielle 15, si l’élevage finit par se fondre.

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire