Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 octobre 2012

Deux vins blancs de la Côte de Beaune

Ces deux vins blancs sont issus de la Côte de Beaune, dans le millésime 2005. Le premier vin a été dégusté à l’aveugle, après une mise en carafe d’une demi-heure, lors d’une rencontre entre amateurs. Il n’avait pas la netteté qui aurait permis de l’apprécier totalement. L’oxydation pressentie s’est confirmé complètement lors d’une dégustation faite huit heures plus tard par un des participants. Le vin de Vincent Dancer a été ouvert pour accompagner un plat de poisson ; il a été goûté en bouteille sur une durée de 72 heures, et s’est offert après 24 heures d’ouverture, et a conservé son niveau les deux autres jours. Cette cuvée, élaborée, avec des jeunes vignes de sept et cinq ans est de très belle qualité, et laisse augurer de superbes vins blancs, en devenir,  dans ce millésime 2005, chez les vignerons talentueux de la Côte de Beaune.

 

 

 

Comtes Lafon : Meursault 2005

repas Joseph du 11 octobre 2012 007

 

La robe offre une teinte or soutenue, le nez ouvert, évoque la poire, les fruits jaunes, la fleur de vignes, avec très légère sensation d’oxydation. La bouche est charnue, presque grasse, avec un jus serré plein, d’une bonne concentration, agrémentée de fruits expressifs, et cette note d’oxydation (pomme cuite) qui se confirme. Une belle acidité mûre donne de la tension et de la longueur à une finale soutenue, fruitée, finement épicées, avec des notes florales. Note potentielle 16,5 pour une bouteille sans défaut.

 

Vincent Dancer : Chassagne Montrachet 2005

cuvée du papé + autre châteauneuf 003cuvée du papé + autre châteauneuf 001

La robe, de couleur or clair est brillante, l’olfaction est séduisante et expressive, avec des arômes de fleurs de vignes, de pêches, d’agrumes (mandarine) et des notes de pistaches et d’amandes. La bouche est droite, avec une matière pure, dense, et serrée qui confère une très belle présence au vin dans un milieu de bouche velouté, mis en valeur par des fruits avenants. La finale est très persistante, fraîche, soutenue, riche, fruitée, avec des notes calcaires, de fleur de sel, et de légers amers nobles. Noté 16, note plaisir 16,5

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire