Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 octobre 2012

Des vins du millésime 2000 à Bordeaux

Lors d’un dîner avec un ami nordiste, qui était venu faire des vendanges en rive droite, j’ai ouvert le premier vin commenté. Cette bouteille a été mise en carafe trois heures avant la dégustation, et a accompagné un filet mignon aux cèpes. La bouteille a été bue, dans la soirée, et le vin s’est bien goûté même s’il peut encore être attendu un peu pour offrir tout son potentiel.

 

 

 

 

J’ai souhaité voir où en était Cos Labory 2000, après avoir eu un écho favorable d’une personne qui l’avait bu, après une mise en carafe. J’ai dégusté ce vin, en bouteille, sur une durée de 48 heures. Il était plus abordable, 24 heures après son ouverture (lors de la première dégustation), mais il doit être impérativement attendu dans une bonne cave, pour en profiter pleinement.

 

Saint Emilion : Clos de l’Oratoire 2000

clos de l'oratoire et cos labory 004

La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez élégant et expressif évoque la cerise noire, les pruneaux, les épices douces, un élevage de qualité quasiment fondu, avec des notes de sous bois. L’attaque est soyeuse, les tannins sont enrobés par une chair bien formée, le centre est sphérique, plein, tout en conservant une texture fine, agrémenté de fruits expressifs. La finale est très persistante, d’une belle douceur tactile, avec une acidité basse, souligné par des fruits bien mûrs, des épices variées, et des notes de réglisses. Noté 16,5, même note plaisir.

 

Saint Estèphe : Cos Labory 2000

clos de l'oratoire et cos labory 003

La robe est profonde, de teinte sanguine à rubis, l’olfaction est soutenue et nette, avec des arômes de cerises, de résine, d’humus, d’épices, de tabac brun et des notes de cassis. La bouche est sérieusement construite, avec des tannins encore un peu fermes, qui charpentent le milieu de bouche fruité avec énergie et puissance. La finale, encore tannique, est fraîche, vigoureuse, soulignée essentiellement, par des fruits variés et des épices. Note potentielle 15,5-16, note plaisir 15.  A attendre au moins 5 à 6 ans, pour que les tannins se fondent, et que le vin gagne en complexité.

 

 

clos de l'oratoire et cos labory 002

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire