Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 octobre 2012

Dégustations lors d' une soirée inaugurale d'une Foire aux vins (2)

Les conditions de dégustation ne sont pas idéales, dans ce type de manifestation, et ne sont pas suffisantes pour apporter des conclusions définitives sur un vin. Elles permettent de tenter d’apprécier si un vin est bien né dans le contexte du millésime. Certains vins se sont mal goûtés, comme La Louvière 2009, La Couspaude 2009 (la propriété a été sévèrement grêlée, en mai 2009), La Rose Pourpre de Gaillard 2010 (Côte Rôtie), Montlisse 2010. Les deux vins de Champagne (La Tsarine, Lanson brut Black Label) n’ont pas été convaincants, à mon avis, comme la série de vins de Bourgogne, et le Chablis Montée de Tonnerre 2010 de Brocard. Tous ces vins ne seront pas commentés, au bénéfice du doute qu’imposent les circonstances et un seul échantillon dégusté.

 

Photo-0056

Photo-0057

 

 

 

Pomerol : Bel Air 2010

Photo-0061

 

La robe est soutenue de couleur rubis à pourpre, le nez, élégant et ouvert, évoque les fleurs, les fruits mûrs et frais ( cerises et mûres) avec des notes d’épices douces. La bouche est longiligne, avec des tannins fins, élancée assez svelte, avec des fruits assez expressifs. La finale, de longueur normale, est délicate, veloutée, fruitée et légèrement épicée, un peu marquée par l’élevage. Noté 15

Saint Emilion : Rol Valentin 2010

La robe est assez profonde, de couleur sanguine, l’olfaction est nette expressive, avec des arômes de violettes, de cerises, de léger cassis, avec des notes d’épices douces, et de réglisse. L’attaque offre une chair bien formée qui enrobe des tannins mûrs, le centre est pleine et assez sphérique, avec des fruits gourmands. La finale est persistante, assez pulpeuse, soutenue d’une bonne fraîcheur, avec des fruits expressifs, agrémentés d’épices et de réglisse. Noté 16 à 16,5

Fronsac : La Dauphine 2010

La robe est profonde, de teinte sanguine à violine. Le nez est dominé par des arômes toastés qui font place à l’aération à des fruits mûrs, épicés. L’attaque est veloutée, les tannins se font plus fermes dans un centre solidement construit. La finale, un peu tannique, associe des fruits, des épices, et des saveurs dues à l’élevage, avec quelques amers. Noté 15 

Bordeaux Supérieur : Reignac 2010

La robe est profonde, avec un liseré de couleur violine, Le nez, intense et net, évoque la soupe de fruits noirs ( cerises, mûres, et cassis) la boite à épices, le zan, le merrain de qualité légèrement grillés. La bouche est pleine, dense, d’une belle puissance, fruitée. La finale est persistante, appuyée, d’une bonne fraîcheur, soulignées par les saveurs décelées à l’olfaction. Un vin qui parait un peu touffu, car les éléments constitutifs ne sont pas encore en place. Note potentielle 15,5-16

Photo-0056

Photo-0062

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire