Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

03 octobre 2012

Des vins des propriétés acquises par Vincent Mulliez

Lors d’une journée dans le Médoc, nous avons fait une halte au château Belle-Vue pour une dégustation de vins des propriétés de Vincent Mulliez. A la suite du décès de Vincent, les châteaux sont aujourd’hui administrés par son épouse et ses enfants. La particularité des Châteaux Bolaire, Gironville, et Belle-Vue, c’est d’avoir un pourcentage important de Petit Verdot, dans ces vignobles. Ainsi le millésime 2009 comprend 39% de Petit Verdot à Bolaire, 10% à Gironville, et 20% à Belle-Vue. Les vignes des châteaux Gironville, et Belle-Vue sont plantées sur des graves garonnaises dont la profondeur varie entre 7 et 10  mètres. Les sols de Bolaire sont ceux de paluds secs, à proximité de la Garonne.

P1060977_edited

Bordeaux Supérieur : Bolaire 2009

La robe est assez profonde de couleur sanguine, le nez, net et ouvert, évoque les cerises, et la boite à épices, avec des notes reglissées. La bouche offre dès l’attaque des tannins mûrs et enrobés, par une chair de bon aloi, le centre est rond et velouté. La finale, d’une bonne persistance, est fraîche, d’une bonne douceur tactile soulignée par des fruits avenants et des épices variées. Noté 15,5. Un très bon vin, même excellent dans sa catégorie et dans ce millésime.

P1060980_edited

Haut-Médoc : Château de Gironville 2009

La robe est très soutenue, de couleur sanguine à pourpre, l’olfaction est expressive, avec des arômes d’élevage de qualité ( merrain et notes toastées) de petites baies noires ( cerises et cassis), d’épices douces, et des notes de réglisse, et  florales. L’attaque est élégante, avec des tannins fins, bien tramés qui donnent du corps et une bonne densité au vin dans un milieu de bouche, finement texturé, fruité et délicatement charnu. La finale est étirée, d’une bonne fraîcheur,  assez  pulpeuse, à l’expression aromatique séduisante (fruits noirs (cassis dominant), épices, et réglisse). Noté 16

P1060998_edited

Haut-Médoc : Belle-Vue : 2009

La robe est profonde, de teinte sanguine à violine. Le nez net et d’une bonne intensité, évoque le jus de cassis, les cerises, les épices orientales, le zan, avec des notes de violettes, et des arômes qualitatifs d’élevage. La bouche est veloutée, en attaque, les tannins sont mûrs et serrés, le centre est corsé, d’une belle puissance, sans se départir de sa finesse tannique, souligné par une chair de bon aloi et des fruits juteux. La finale est allongée, soutenue, fraîche, d’une séduisante élégance tactile, savoureuse (fruits, épices variées, et réglisse). Noté 16,5

P1060999_edited

Posté par Daniel S à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire