Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 septembre 2012

Des vins élaborés par Nicolas Thienpont

La venue d’amis du nord de la France nous a donné l’occasion d’aller faire une visite au Château Puygueraud, où nous avons été accueillis par Cyrille Thienpont, qui nous a proposé de déguster l’ensemble de la gamme des vins produits sur l’ensemble des propriétés dans le millésime 2010.

 

 

Puygueyraud et vins rouges 002Puygueyraud et vins rouges 001

 

 

Puygueyraud et vins rouges 005

 

 

 

Puygueyraud et vins rouges 010Puygueyraud et vins rouges 008

Quatre crus sont élaborés sur cette appellation : Laclaverie, Les Charmes Godard (rouge et blanc), La Prade, et Puygueraud. Les deux premières étiquettes (vins rouges) sont des vins, fort bien faits dans ce millésime, les vins n’ont ni la complexité, ni la structure de La Prade et Puygueraud, mais offrent de très beaux fruits avec de la souplesse en bouche. Ils sont destinés à accompagner des grillades, et des mets de tous les jours. Il convient de les mettre en carafe, avant de les boire. Les Charmes Godard iront un peu plus loin en termes de conservation.

 

Puygueyraud et vins rouges 012

 

Puygueyraud et vins rouges 017

 

 

Francs Côtes de Bordeaux : Laclaverie 2010

La robe est assez profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez, net et expressif, évoque les baies noires mûres, avec des notes d’épices et de léger réglisse. La bouche est veloutée, en attaque, avec des tannins mûrs, qui donnent un bon maintien dans un centre fruité. La finale est persistante, un peu plus tannique, fraîche, avec des fruits avenants, et des notes d’épices douces. Noté 14

Puygueyraud et vins rouges 018

 

Francs Côtes de Bordeaux : Les Charmes Godard (rouge) 2010

La robe, de couleur sanguine, est un peu plus profonde que celle du vin précédent, l’olfaction, d’une bonne intensité, est nette, avec des arômes de cerises noires, de cassis, et d’épices, et des légères notes réglissées. La bouche est bien construite, avec une chair délicate, qui enrobe des tannins mûrs, le milieu de bouche d’une rondeur agréable est rehaussé de fruits plaisants. La finale est persistante, avec des tannins un rien fermes, fraîche, avec d’agréables saveurs de fruits et d’épices. Noté 14,5

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire