Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 juillet 2012

Beau repas entre amis oenophiles : trois vins blancs pour les mises en bouche et les entrées.

Nous prenons toujours plaisir à provoquer les rencontres en amis partant du postulat simple que les amis des amis peuvent devenir des amis. La démonstration a été conclusive : la soirée a été des plus agréables. Rires, sérieux, réflexion, dérision, plaisirs d'être ensemble, et en toute simplicité  ont animé notre table jusqu'aux premières heures du lendemain.

Les chaleurs estivales s'éclipsent au profit d'heures plus apaisantes, sur notre terrasse rendue très fraîche par la végétation luxuriante, presque "tropicale" pour reprendre le terme de Murielle, et la rivière qui borde les vignes alentour.

J'ai tenté quelques nouveautés parmi les plats, mais j'ai choisi aussi de les associer de mets que j'ai déjà cuisinés et que j'ai commentés ici ou là dans le blog.

 

(Muriel commente les vins bus)

Les vins du 25 juillet 001

Mises en bouche

Salade de fraises au persil glacé

Tartare de Langoustine à la vanille

Sucettes de foie gras au pavot

***

Noix de Saint Jacques, sur un tartare de coeurs d'artichaut poivrade et le sabayon à l'orange

***

Polenta à l'encre de seiche, tartare de bar et mousse de vitelotte

***

Pigeon en deux cuisson, chutney de figues et cèpes

***

Quelques fromages

***

Espuma d'amandes et melon à la fleur d'oranger

***

Macaron de chocolat épicé et crème glacée au foie gras

 

Quelques photos des mises en bouche

repas_du_24_juillet_011

La première entrée

photos_de_Juju_177

La deuxième entrée

photos de Juju 179

photos de Juju 180

 

Avec ces trois entrées, nous avons apprécié les vins blancs suivants que commente Daniel

Chablis : Dauvissat Les Vaillons 2005

 

Les vins du 25 juillet 003

 

La robe offre une teinte or assez soutenu, le nez élégant et d’une bonne intensité évoque le citron, la poire, agrémenté de notes d’épices douces, de fleur blanche, de miel, avec une pointe d’oxydation. L’attaque est pleine, charnue, avec un centre rond, fruitée, la fine acidité donne du pep, et une bonne fraîcheur à une finale persistante soulignée par des saveurs fruitées, épicées, avec des notes miellées, crayeuses et salines, ponctuée par de légers amers élégants.Noté 16, même note plaisir.

 

Alsace : Riesling : Rémy Gresser : Kastelberg 2002

 

Les vins du 25 juillet 005

 

La robe est dorée, l’olfaction est nette et intense, avec des arômes de naphte, de fruits exotiques, de mirabelles chaudes, et d’épices orientales. La bouche est ample, volumineuse, intense, presque grasse, avec de fruits mûrs avenants. La finale est longue, fraîche, savoureuse (fruits, épices, notes florales), avec des notes fumées en ultime sensation.Noté 16,5, note plaisir 17

 

Vouvray : Huet : Le Mont sec 2005

 

Les vins du 25 juillet 004

 

La robe, de teinte or clair, est limpide, le nez est séduisant et très expressif, avec des parfums de tilleul, de verveine, de fruits jaunes, de poires, avec des notes fumées. La bouche est précise, avec une matière mûre, pleine et bien en chair, dans une construction longiligne, agrémentée de fruits purs, une belle acidité gustative « mûre », donne de l’équilibre , de la fraîcheur, de l’harmonie à une finale longue, très parfumée, fruitée, florale, finement épicée et miellée, saline et crayeuse. Noté 17, même note plaisir

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires


  • Ben ma Nonne ...

    T'as encore fait ta gastromonique ?
    Gros Slupppps.

    Posté par Christian Bétour, 26 juillet 2012 à 13:24
  • interversion

    Il me semble que les commentaires du vouvray et du riesling ont été intervertis...Car j'ai eu une grosse bouffée de chaleur en lisant le commentaire sur le Riesling de chez RémY Gresser !

    Posté par Subruion, 06 août 2012 à 20:05
  • fausse alerte

    Non, je viens de relire: fausse alerte.

    Posté par Subruion, 06 août 2012 à 20:06
  • alerte réelle

    Finalement le dernier commentaire semble plus correspondre au riesling que celui sur des fruits exotiques et de la mirablle surtout pour un Kastelberg !

    Posté par Subruion, 06 août 2012 à 20:08
  • Et pourtant, il n' y a aucune inversion, pour ma part, ce Kastelberg 2002 est bien un vin opulent, et encore je n'ai pas évoqué les sucres résiduels, qui ne sont certes pas rédhibitoires. Si la notion de terroir joue un rôle important, celle des maturités n'est pas négligeable, me semble-t-il ( j'aurai du ajouter les sensations miellés en finale ).

    Posté par Daniel S, 06 août 2012 à 22:44

Poster un commentaire