Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 juin 2012

Des vins blancs de Vincent Girardin à Anthocyanes

Vincent Girardin à Anthocyanes

Accueil_d_Anthocyane


Vincent Girardin, vigneron et négociant bourguignon a cédé une grande partie de ses activités et de son vignoble, récemment. Il présentait quelques uns de ses crus à la manifestation Anthocyanes début avril à Saint Emilion. Nous avons pu goûter dans le millésime 2009 ; Puligny Montrachet vieilles vignes, Meursault « Narvaux », et Puligny Montrachet Clos de Cailleret. Ces vins sont fort bien faits, avec des accents sensuels et assez opulents, sans manque d’équilibre pour les amateurs de Bourgogne blancs plutôt riches. Je préfère, pour ma part les vins blancs bourguignons de millésimes plus classiques, je commente trois climats ci-dessous dans les millésimes 2008 et 2007.

Puligny Montrachet Les Folatières 2008

La robe offre une couleur or fin. Le nez, pur et expressif, évoque les fleurs de vignes, la poire, les agrumes, avec des notes de noisettes et de légère brioche. La bouche est droite, pleine, fruitée, parfaitement tenue par une colonne vertébrale acide « mûre », rehaussée de fruits intenses. La finale est très persistante, soutenue, bien dessinée, avec des saveurs d’agrumes, et des notes florales et salines. Noté 17

Corton Charlemagne 2008

Corton_Charlemagne_de_Girardin_2008


La robe limpide est légèrement dorée, le nez s’ouvre, au fur et à mesure de la dégustation, avec des arômes de verveine, de fleurs de vigne, d’ oranges, citron, et des notes de tilleul, de léger safran et de noisettes. La bouche est charnue, veloutée, le vin s’installe, avec une belle puissance dans un milieu de bouche, fruité, rehaussé par une acidité « mûre » qui donne une excellente allonge à une finale soutenue, tonique au toucher très velouté, soulignée par des fruits mûrs ( citron dominant) et des notes florales et salines. Noté 17,5

Bienvenues-Bâtard Montrachet 2007

La robe est légèrement dorée. L’olfaction est nette et intense, avec des arômes de verveine, de camomille, de poires, de pêches blanches, d’agrumes (oranges séchées) et des notes de fruits secs. La bouche est puissante, pleine, ample, avec du volume,  portée par un acide mûre, qui donne de la longueur à une finale pure veloutée, tonique, tendue soulignée par de saveurs de pomelos, d’oranges, de fines épices et des notes réglissée. Noté 18

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire