Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 mai 2012

Bordeaux 2009 à l'UGC : Margaux (2)

Cette appellation propose différents styles de vins, certains de facture plus classique avec des maturités faisant la part belle à des fruits plus frais et des constructions longiligne, mais sans faiblesses, comme Rauzan-Ségla ou Giscours. D’autres vins font appel à des fruits et des tannins plus mûrs, avec des milieux de bouche, plus serrés, plus denses et plus corsés, comme Lascombes. Prieuré Lichine a été grêlé en 2009, mais comme cette propriété a des parcelles assez dispersées, elle a pu élaborer un vin de belle facture.

 Lascombe_Margaux_1990

Lascombes

Le nez, riche et opulent, évoque la soupe de fruits noirs, la boite à épices, avec des notes de réglisse. La bouche est fondante, avec des tannins bien mûrs, finement texturée, le vin se développe, avec un corps plein et dense, rehaussé de fruits expressifs. La finale est très persistante, très veloutée, bien équilibré, savoureuse ( fruits et épices). Noté 17


Marquis de Terme

L’olfaction est élégante et fraîche, avec des arômes de violettes, de mûre, et de cassis, finement épicés. La bouche est veloutée, longiligne dans son dessin, avec des tannins fins, qui construisent un milieu de bouche plein, délicatement charnu, d’une bonne douceur tactile, agrémenté de fruits avenants. La finale est allongée, persistante, fraîche, fruitée, florale, légèrement épicées. Noté 16,5


Prieuré-Lichine

Le nez est net et d’une bonne intensité, avec des parfums de petites baies noires (cassis et mûres) d’épices douces et de légère réglisse. La bouche, offre des tannins mûrs et fins, au grain très velouté, le milieu de bouche est tramé serré, charnu, consistant, rehaussé des fruits savoureux. La finale est très persistante, d’une bonne fraîcheur, fondante, avec une palette aromatique séduisante (fruits et épices). Noté 17


Rauzan-Ségla

L’olfaction, fraîche et d’une bonne intensité évoque le cassis écrasé, les cerises, nuancés de notes de violettes et d’épices. La bouche est fondante, en attaque, avec des tannins fins et racés, la construction est allongée, le centre est dense, plein, ample, agrémentés de fruits mûrs, frais, et séduisants. La finale est longue, pure, bien dessinée, fraîche, soulignée par des fruits gourmands, des notes épicées et florales. Noté 17,5

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux : millésime 2009 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


  • Jazz et grands vins

    Intéressant ces descriptions des grands de Margaux. Pour ma part, j'ai l'habitude de côtoyer ces grands Châteaux (marquis de terme, giscours notamment)non seulement pour leurs vins mais surtout à mon niveau avec des orchestres de Jazz qui jouent à l'occasion de belles réceptions et dégustations dans ces châteaux. Le vin, le Jazz, la gastronomie que rêver de mieux...!

    Posté par Jazz Maniac, 15 juin 2012 à 09:52

Poster un commentaire