Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 mai 2012

Des vins de Bordeaux 2009 à l'UGC - Pessac -Léognan (1)

 

Pessac Léognan

L’appellation propose des vins, d’une très bonne maturité, avec des tannins bien mûrs, qui contribuent à offrir des textures fines et bien enrobés. Les cabernets sauvignons ont des maturités de peaux et de pépins rarement atteintes, ils apportent au vin, moins riches en alcool que ceux de la rive droite un bon équilibre et une fraîcheur de bon aloi, dans ce millésime solaire. Les fruits sont moins éclatants que dans les millésimes plus océaniques, sans être un peu éteints ou assez confiturés comme dans le millésime 2003


Carbonnieux

Carbonnieux1

Le nez est net et avenant, avec des arômes de cerises, de prunes agrémentées de notes florales et épicés. La bouche est veloutée, les tannins sont fins, habillés par une chair bien formée, le centre est bien tenu par des tannins qui se trament serrés, et assez dense, rehaussé de fruit juteux. La finale est persistante, d’une bonne fraîcheur, bien dessinée fruitée, florale et épicée, avec une très légère astringence qui s’estompera avec le temps. Note potentielle 16,5


Domaine de Chevalier

L’olfaction, élégante et d’une bonne intensité, évoque la violette, la cerises, avec des notes de cassis et d’épices douces. La bouche est très veloutée, construite en longueur, avec une matière serrée, les tannins sont fins, au grain bien enrobé, très finement texturés dans un milieu de bouche plein, rehaussé de fruits mûrs et expressifs. La finale est très persistante, allongée, aérienne, et soutenue soulignée par des fruits séduisants et des notes épicées. Noté 17


Domaine de Chevalier

De Fieuzal

Le nez est net et assez expressif, avec des parfums de fruits rouges et noirs finement épicés. La bouche est souple, avec des tannins mûrs enrobés par une chair délicate, le centre fruité offre un corps fusiforme. La finale, d’une bonne allonge, est fraîche, fruitée et épicée. Noté 16

Couhins-Lurton

Haut Bailly

L’olfaction, expressive et avenante, évoque les fruits noirs mûrs (cerises et cassis) les épices variées, avec des notes réglissées. La bouche est pleine,  avec des tannins mûrs habillés par une chair serrée. Le milieu de bouche est ample, avec un corps dense. La finale est longue, très soutenue, d’une bonne fraîcheur, avec des tannins un peu plus fermes, savoureuse (fruits et épices). Note potentielle 18

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux : millésime 2009 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire