Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 avril 2012

Médoc, Haut-Médoc et appellation Saint Estèphe- pimeurs 2011

L’appellation Saint Estèphe a été sévèrement touchée par un violent orage de grêle le premier septembre 2011, qui plus particulièrement endommagé le vignoble de Cos Labory, et Cos d’Estournel. Il a fallu procéder à des tris drastiques pour pouvoir élaborer des vins de bonne qualité. Il ressort, de la dégustation faite à l’UGC, que les échantillons présentés se sont plutôt bien comportés.

Des crus des appellations Médoc et Haut Médoc sont également commentés dans cette rubrique.

 P1030158

Cos Labory

Le nez, un peu retenu, évoque les fruits rouges (cerise dominante), et quelques épices. La bouche est souple en attaque, plus construite en son milieu. La finale de longueur normale est un peu plus tannique, fruitée et légèrement épicée. Noté 89-91

 

De Pez

L’olfaction est assez expressive, avec des arômes de violettes, et de petites baies rouges, et des notes d’élevage. La bouche est svelte, avec des tannins plutôt finement enrobés. La finale de longueur normale, sans aspérité, offre un fruit plaisant. Noté 88-90

 

Lafon-Rochet

Le nez évoque le cassis frais et la cerise, nuancés de fines épices. La bouche est élégante, avec des tannins fins, et prend du corps en son milieu. La finale, d’une bonne persistance et bien tenue, est soulignée par des arômes fruitées avenants et des notes épicées. Noté 91-93

 

Ormes de Pez

L’olfaction, nette et assez soutenue, évoque les fruits variés, légèrement épicés. La bouche est bien construite, avec une chair fine qui enrobe les tannins, plus étoffée dans son centre. La finale, d’une bonne persistance, un peu plus ferme est mise en valeur, par une bonne expression aromatique. Noté : 89-92

 P1030160

Phélan Ségur

Le nez est expressif et avenant, avec des arômes de cassis, de mûres, et des notes florales et épicées. La bouche est bien construite, avec des tannins bien enrobés, qui se trament, avec une bonne densité, en conservant une texture fine, dans un centre charnu et fruité. La finale est persistante, élégante et soutenue, avec des saveurs fruitées et épicées expressives. Noté 92-94

 

Cornélie (Haut Médoc)

L’olfaction,  nette et d’une bonne intensité, évoque la violette, le cassis, et les cerises. L’attaque laisse entrevoir des tannins mûrs et fins, habillés par une chair de bon aloi, le centre est bien charpenté, rehaussé de fruits, d’une bonne intensité. La finale, à l’allonge modérée (sur cet échantillon), est fraiche, avec des fruits avenants. Noté : 89-91. (vers le haut de la fourchette, si une nouvelle dégustation propose une finale plus persistante)

 

Les vins à Biturica

 

Belle-Vue

Le nez, net et ouvert, évoque les fruits variés et les épices douces. La bouche est consistante, avec une chair de bon aloi, les tannins sont un peu plus fermes dans un centre bien construit. La finale est persistante, soutenue, d’une bonne expression aromatique. Noté 91-93

 

Clos du Jaugueyron

L’olfaction est expressive, avec des arômes de petites baies rouges nuancées de notes florales. La bouche est veloutée en attaque, avec des tannins mûrs et fins, le milieu de bouche, à la texture fine, d’une bonne présence est construit avec élégance. La finale, d’une bonne persistance, est fraîche, avec des tannins qui restent élégants, avec des fruits mûrs et d’une bonne intensité. Noté 90-93

 P1030167

Les autres crus de l’association Biturica ont élaboré des vins de bonne qualité.

D’Agassac (fruité, et élégant) Noté : 88-90

Gironville (aromatique, bien construit, frais) Noté : 89-91

Cambon La Pelouse (souple, et assez fruité) : 87-89

Clément Pichon (charpenté, et frais) : Noté 88-90

Mille Roses (floral, fruité, longiligne, élégant) : Noté : 90-92

Paloumey (charnu, plein, aromatique) Noté : 89-91

Sénejac (allongé, expressif, élégant) Noté : 90-92

 

Lestruelle

Le nez évoque, avec une bonne intensité ; la cerise et la mûre agrémentées de notes florales. La bouche est élégante, les tannins sont fins et mûrs, enrobés d’une chair délicate, le centre, plus rond et plus plein est fruitée. La finale est persistante, élégante, avec des saveurs fruitées et florales avenantes. Noté 90-92

 

Maison Blanche

L’olfaction est soutenue, avec des arômes de fruits rouges, et des notes épicées. L’attaque laisse entrevoir des tannins bien habillés par une chair bien formée, le milieu de bouche est assez sphérique, le vin s’allonge dans une finale, fraîche et parfumée. Noté : 90-92

 

Preuillac

Le nez ouvert évoque le cassis, et la cerise, avec des notes épicées. La bouche est longiligne, bien construite, avec des tannins mûrs, le centre offre une chair délicate, avec une texture plus serrée, et des fruits expressifs. La finale, d’une bonne persistance, est fraîche, avec des tannins bien maîtrisés, soulignée par des fruits mûrs, et des notes épicées d’une bonne intensité. Noté 89-91

 

Saint Paul

L’olfaction est nette et expressive, avec des parfums de cassis, de cerises, de fines épices, et des notes de réglisse. La bouche conjugue une construction en longueur, et une forme assez sphérique, dans un centre, charnu et fruité. La finale est étirée, fraîche, bien équilibrée, soutenue, rehaussée de fruits gourmand et de notes florales. Noté : 90-93

 P1030176 - Copie

 

Posté par Daniel S à 00:03 - Primeurs 2011 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Médoc,Ht médoc......

    Les notes que vous décernez à Cornélie,Clos du Jaugueyron et Belle Vue me satisfont pleinement,ces vins étant mes préférés dans cette catégorie;Lafont Rochet également.R.Parker est beaucoup moins généreux.Grand Merci pour ces liens journaliers;c'est toujours amusant de comparer et de noter les dissonances entre dégustateurs.

    Posté par DUROCHER, 30 avril 2012 à 23:54
  • Médoc, Haut Médoc, etc..

    Si je me réfère au barème de notation Parker, je lis: 80-89 Allant de juste au dessus de la moyenne à très bons. L'appréciation "vins excellents" n'existe pas chez lui, on passe en suite à la catégorie 90-95 vins remarquables.
    Je ne crois pas que sur le fond, c'est à dire l'appréciation, il y ait des différences aussi prononcées que les notes le laissent supposer.

    Posté par Daniel et I. S, 01 mai 2012 à 18:31

Poster un commentaire