Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 avril 2012

Sauternes (2) - primeurs 2011

Le millésime 2011 est un grand millésime à Sauternes. La pourriture noble s’est installée de façon rapide et intense, ce qui laissait augurer des vins d’une grande richesse, même trop riches, comme le commente Sandrine Garbay ( Yquem). Pour éviter ces excès de richesse, qui auraient donné des vins trop lourds, il a fallu sélectionner et vinifier des baies dorées, partiellement botrytisées, et entièrement botrytisées, pour conserver un bel équilibre aux vins issus de ce millésime 2011.

 040

 

De Myrat

Le nez assez discret évoque les fruits jaunes (abricot), avec des notes d’agrumes. La bouche est veloutée, bien construite, avec des fruits avenants, qui soulignent une finale fraîche de longueur normale. Noté 89-91

 047

Sigalas Rabaud

L’olfaction est nette et séduisante, avec des arômes de fruits exotiques variés, de fleurs et des notes de caramel au beurre salé. La bouche laisse apparaître, une liqueur, pure concentrée, onctueuse, avec des fruits rôtis intenses. La finale est longue, élégante, pure et savoureuse. Noté 94-96

 

Rabaud-Promis

Le nez est net et expressif, avec des arômes d’agrumes confits, des notes florales et d’abricot.  La bouche est pleine, onctueuse, avec un milieu de bouche, charnu, avec du volume et de l’ampleur. La finale est très persistante, onctueuse, soulignée par des fruits rôtis purs et expressifs. Noté : 93-95

 

Rieussec

L’olfaction, élégante et d’une bonne intensité, évoque l’orange confite, la mangue, nuancée d’épices douces. La bouche est puissante, riche, grasse, avec des fruits rôtis expressifs. La finale est très persistante, bien équilibrée, savoureuse. Noté 94-96

 

Guiraud

Le nez, avenant et expressif, évoque à l’agitation des arômes d’abricots,  d’agrumes confits, et d’épices douces. La bouche est charnue onctueuse, riche ; puissante, avec des fruits rôtis et purs. La finale est longue, onctueuse, bien équilibrée intense et savoureuse dans son expression aromatique. Noté : 94-96

 082

Coutet

L’olfaction est nette et soutenue, avec des parfums d’agrumes confits (oranges dominantes), fleurs et notes de miel. La bouche offre une liqueur superbe, fine, onctueuse, concentrée et dense, avec des fruits rôtis purs et intenses. La finale est longue, onctueuse, fraîche, d’une belle pureté aromatique. Noté : 95-97

 

Suduiraut

Le nez, séduisant et expressif évoque la mangue, l’abricot, et les épices douces. La bouche est grasse, puissante, ample, avec des fruits purs. La finale est longue, bien équilibrée, pleine et savoureuse. Noté : 94-96

 063

Rayne Vigneau

L’olfaction est nette et d’une bonne intensité, avec des arômes de fruits exotiques nuancés de notes florales. La bouche est élégante, avec une liqueur, fine, assez serrée, et très veloutée. La finale est persistante, fraîche, aérienne, avec des fruits purs et rôtis. Noté 92-94

 

Clos Haut-Peyraguey

Le nez,  un peu retenu, laisse entrevoir des arômes d’oranges et d’abricots. La bouche offre une superbe liqueur, concentrée, dense, très pure, onctueuse. La finale est longue, à la fois fraîche et voluptueuse, soulignée par des fruits rôtis qui ne donnent pas encore leur pleine mesure. Note potentielle : 94-97

 

Lafaurie –Peyraguey

L’olfaction un peu fermée laisse entrevoir, à l’aération, des parfums d’ananas et d’agrumes confits. La bouche est pleine, dense, avec de la chair et du volume, très veloutée, des fruits rôtis purs. La finale est longue, bien équilibrée, et très parfumée. Noté 94-96

 080

La Tour Blanche

Le nez, assez expressif, évoque le tilleul, la verveine. La bouche est fine, très élégante, avec une belle pureté de liqueur, onctueuse et serrée. La finale est fraîche, très persistante, et d’une belle pureté aromatique. Noté 94-96

 

Yquem

L’olfaction pure et assez intense, évoque l’ananas, la mangue, l’orange, avec des notes de miel. La bouche offre une grande liqueur, pure, intense, concentrée, fine, très onctueuse  d’une puissance sous jacente naturelle, rehaussée de fruits intenses et rôtis. La finale est longue, dense, d’une fraîcheur et d’un équilibre magistral, soulignée par des saveurs de fruits éclatants, et des notes d’épices douces. Noté : 97-99

069

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2011 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Merci pour ce beau commentaire. Nous nous sommes permis de mettre un lien vers ce billet depuis notre site!
    A bientôt,
    L'équipe du Château Coutet

    Posté par Château Coutet, 26 avril 2012 à 11:10
  • Coutet

    Je vous remercie pour votre lecture, et pour avoir mis un lien vers le billet d'aujourd'hui.

    Posté par Daniel et I. S, 26 avril 2012 à 11:27

Poster un commentaire