Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

21 avril 2012

Pessac Leognan blanc (2) - Primeurs 2011

Portes_ouvertes_de_Pessac_et_Photos_pour_LBC_096

La dégustation des vins blancs montre qu’il y deux écoles désormais à Pessac Léognan, qu’il faudrait, bien sûr, nuancer avec quelques propriétés navigant entre les deux pôles.

Des châteaux qui cueillent des raisins, à maturité minimale ( La Louvière ), et d’autres propriétés qui recherchent des maturités plus abouties ( Pape Clément et Malartic Lagravière).

Dans le premier cas, les vins sont tendus, avec des acidités gustatives assez vives et des fruits croquants, mais ils manquent de chair et d’étoffe en milieu de bouche. Dans le second choix, les fruits sont plus mûrs, plus complexes, les milieux de bouche sont plus profonds et plus pleins, les vins ont un peu moins de pep, et de tonicité, mais offrent des équilibres plus intéressants.

Larrivet Haut-Brion

Des arômes fruités soulignent une olfaction un peu retenue. La bouche est bien construite, charnue, d’une bonne plénitude. La finale est persistante, bien dessinée d’une bonne fraîcheur, avec des fruits frais et mûrs, assez expressifs. Noté : 90-92 et plus après la mise, si les fruits gagnent en intensité

Latour-Martillac

Le nez est séduisant et expressif, avec des arômes de pamplemousse, d’oranges, nuancés de notes florales. La bouche offre un bon compromis entre une acidité de bon aloi et une bonne densité dans un milieu de bouche charnu. La finale est allongée, tonique, avec des saveurs fruitées et florales avenantes. Noté : 91-93

Malartic-Lagravière

Malartic3

L’olfaction séduisante évoque les agrumes mûrs, accompagnés de notes de verveine et de camomille. La bouche est pleine, veloutée, dynamique, avec des fruits mûrs et charnus. La finale est persistante, tonique, soulignée par des saveurs avenantes de pamplemousses, d’oranges, et des notes de citrons. Noté 92-94

Olivier

Le nez évoque le citron assez vif. La bouche est tendue, assez svelte, portée par une acidité assez vive, qui déséquilibre un peu le vin. Non Noté

Portes_ouvertes_de_Pessac_et_Photos_pour_LBC_019

Pape Clément

L’olfaction intense et séduisante, évoque, la verveine, les fruits jaunes, l’orange, le pamplemousse rose. La bouche est riche, pleine, avec un centre plein, bien en chair, rehaussé de fruits mûrs et expressifs. La finale est très persistante, soutenue, fraîche, avec des saveurs fruitées intenses, et des notes d’épices douces. Noté 94-96

Picque Caillou

Le nez laisse entrevoir des arômes de citron, très frais. La bouche est longiligne, avec un centre dans la continuité, et une finale vive, avec de saveurs d’agrumes. Noté 87-88

 Malartic5

Smith Haut Lafitte

L’olfaction est pure et élégante, avec des saveurs de pamplemousse, d’oranges, de pêches, et des notes florales. La bouche est longiforme, avec un milieu de bouche, bien construit, à la chair délicate, bien tenu par une colonne vertébrale acide « mûre » qui donne du pep, et de l’allonge à une finale, bien dessinée, soulignée par des fruits mûrs, purs et expressifs, et des notes florales. Noté 93-95

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2011 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire