Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 avril 2012

Saint Emilion (5) : Primeurs 2011

 

Je présente, aujourd’hui, une série de vins de l’appellation Saint Emilion dignes d’intérêt, (bons, très bons, à excellent) L’immense majorité de ces crus sont situés sur des sols et des sous-sols argilo-calcaires, et leur encépagement est composé de 80% de  Merlot et de 20% de cabernet francs à quelques variantes près, que je préciserai, pour ceux qui le souhaiteraient. La grande qualité des cabernets francs dans ce millésime donne à ces vins des profils longilignes, avec des fruits mûrs et frais en bouche, avec des notes épicées et réglissée.

 IMGA5520

Saint Emilion à La Grappe

 

Des Laudes

Le nez discret (fruits et épices douces). La bouche est veloutée, élégante, fruitée, avec des tannins fins. La finale est étirée, fraîche, saline,  avec des fruits juteux. Noté 89-91+

 

Clos des Princes

Le nez est expressif (fruits, fleurs, épices et réglisse). La bouche est fine, très veloutée, fraîche, charnue, avec des fruits purs et expressifs. Noté 90-92

 

Jean Faure

L’olfaction, d’une bonne intensité, est florale, fruitée et épicée. La bouche est allongée, les tanins sont mûrs et fins au toucher délicat, avec un corps fusiforme. La finale offre une bonne persistance, avec des fruits purs, frais et des notes épicées. Noté 91-93+

 

Lucia

Le nez est assez expressif (fruits et notes d’élevage).La bouche est élégamment construite, Les tannins sont un peu plus fermes dans un centre bien construit. La finale, est fraîche, finement étirée, avec des fruits nets et d’une bonne intensité. Noté : 90-92

 

De Candale

L’olfaction est expressive avec des arômes de violettes et de petites baies rouges. L’entrée en bouche est veloutée et délicate, le centre plus étoffé, avec des tannins fins. La finale est étirée, avec des saveurs fruitées et florales avenante et des notes salines. Noté 91-92+

 IMGA5523

Godeau

Le nez est frais et d’une bonne expression (fleurs et cerises). La bouche est bien construite, délicate en attaque un peu plus ferme, dans un centre rond. Bonne allonge, avec des fruits frais et mûrs. Noté 90-92

 

Sanctus de La Bienfaisance

L’olfaction est soutenue (violettes, cerises, groseilles). La bouche est bien tramée (tannins fins et serrés), veloutée, longiligne. La finale est étirée, fraîche, aérienne, fruitée et saline. Noté 91-92+

 

Rol Valentin

Le nez est épicé, fruitée, et légèrement réglissée. La bouche est assez onctueuse en attaque, avec des tannins plus fermes, en milieu de bouche, donnant du corps et du pep au vin. La finale d’une bonne persistance, est fruitée, et minérale. Noté 90-92

 

Château Louis

L’olfaction est fraîche et fruitée, un peu retenue. La bouche est allongée, avec un bon maintien, et des tannins un peu fermes dans un centre un peu plus rond. La finale est fruitée, saline d’une bonne tenue. Noté 89-91

 

Guadet

Le nez, expressif, évoque la cerise et les petites baies rouges. La bouche est élégante, avec des tannins fins et bien tramés qui donne du corps au vin. La finale est persistante, avec des fruits, avenants agrémentés de fines épices et de notes salines. Noté 91-93

 

Faurie de Souchard

L’olfaction est élégante (violettes et cerises fraîches). La bouche est assez moelleuse en attaque, avec des tannins fins, qui donnent de la rondeur au milieu de bouche fruitée. La finale aérienne et veloutée, est soulignée par des fruits avenants et des notes florales. Noté 90-92

 

Cadet-Bon

Le nez, un peu discret, évoque les fruits rouges, et les épices douces. La bouche est solidement construite, sur des tanins au cœur ferme, mais enrobés par une chair délicate. Très bonne allonge, fraîche, avec des fruits expressifs, et des notes florales. Ce n’est pas le vin le plus séduisant de la série, mais le potentiel est là. Noté 91-93

 

Vins dégustés chez Jean-Luc Thunevin

Les vins commentés ci-dessous ont été dégustés plusieurs fois

 

Mangot

Le nez est assez expressif, avec des arômes de petits fruits murs et frais avec des notes épicées. La bouche est veloutée, avec des tannins mûrs, le vin se développe dans un centre plus rond, avec des fruits présents. La finale, d’une bonne tenue est tonique soutenue par des fruits, d’une bonne expression. Noté 89-91

 

Mangot : Cuvée Quintessence

L’olfaction assez soutenue, évoque les fruits variés (cerises dominantes) agrémentés de notes florales. La bouche est charnue, très veloutée en attaque. Le vin se développe sphérique dans une centre d’un très bon maintien. La finale est persistante, avec des tannins qui restent élégants, des fruits expressifs, nuancés d’épices douces et de notes florales. Noté 91-93

 

Mangot : Cuvée Todeschini

Le nez est crémeux, avec des fruits, un peu discrets agrémentés d’épices variées, et de notes réglissées. La bouche est construite en longueur, avec des tannins fins, serrés et bien enrobés. Le centre est plein, d’une bonne densité (dans le contexte du millésime), avec des fruits noirs. La finale est persistante, fraîche, soutenue, fruitée, avec de belles épices douces et des notes de réglisse. Noté : 92-94

 Effet_contreplong_e_sur_Mangot

Les Gravières

L’olfaction est nette et d’une bonne intensité, avec des arômes de soupe de fruits rouges et noires, avec des notes épicées. La bouche est veloutée, avec des tannins qui se raffermissent un peu dans un milieu de bouche, bien tenu, plutôt rond, et fruité. La finale, d’une bonne allonge, est fruitée et épicée. Noté 90-92

 

Lynsolence

Le nez, expressif et avenant évoque les fruits mûrs (belle burlat dominante) les épices variées, et la réglisse, avec des notes d’élevage. La bouche offre une chair bien formé, avec des tannins mûrs, des fruits d’une bonne intensité, et un centre bien charpenté. La finale, aux tannins plus fermes, est allongée, fraîche, et d’une bonne expression aromatique (fruits et épices). Noté 91-93

 

Fonroque dégusté à Biodyvin

L’olfaction est élégante, d’une bonne expression, avec des arômes floraux (roses et violets), de cerises, et de mûres. La bouche est longiligne, avec des tannins fins, enrobés d’une chair délicate, qui donnent une légère rondeur, en milieu de bouche, puis le vin s’étire dans une finale, fraîche, bien dessinée, aérienne, d’une belle pureté de fruits expressifs nuancés de notes florales. Noté 91-93

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2011 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire