Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 avril 2012

Les Pomerol au Cercle Rive Droite

 

Les Pomerol au Cercle Rive Droite

 

Les vins ont été dégustés, pour la quasi-totalité au Cercle Rive Droite, jeudi 5 avril dès l’ouverture à partir de 9h30. Certains vins étaient trop froids, rendant les tannins durs, et difficiles à apprécier ; ils ne font pas l’objet de commentaires.

Les Vins de Pomerol, présentés aujourd’hui, sont des vins élégants, avec des tannins fins, construits de façon longiligne. Ce qui fait la différence entre les meilleurs, et ceux situés un cran en dessous, c’est l’intensité aromatique, et des centres plus pleins. La qualité des sols et sous-sols, en fonction de leur nature, a été bien respectée sans demander aux raisins plus qu’ils pouvaient rendre.

 P1030218

Beau Soleil

Le nez est discret (fruits rouges). La bouche est élancée, svelte, finement charnue. La finale est fraîche, fruitée, de longueur normale. Noté 88-90

 

Bellegrave

L’olfaction, florale et fruitée, un peu retenue. La bouche est élégante, avec des tannins fins, longiforme, le centre un léger ton au dessus. La finale est veloutée, fraîche et fruitée. Noté 89-91

 

Bonalgue

Des arômes un peu toastés, dominent des fruits rouges, à l’olfaction. La bouche est assez charnue, et assez ronde. La finale, avec des tannins plus fermes, est un peu plus sèche, avec des fruits assez expressifs. Noté 88-91

 

Le Bon Pasteur

Le nez ouvert et expressif évoque la violette, et les petites baies rouges et noires. La bouche est élégante, avec des tannins fins et bien enrobés, le milieu de bouche est assez sphérique rehaussé de fruits murs et d’une bonne intensité. La finale est persistante, bien dessinée, soutenue, avec des saveurs fruitées, florales, et finement épicées avenantes. Noté 92-94

 

Bourgneuf

Le vin en prise de bois, laisse apparaître à l’agitation des arômes de fruits variés. La bouche est fine, avec une chair délicate, un centre dans la continuité. La finale de longueur normale est assez fruitée. Noté 88-90

 

La Clémence

Le nez, d’une bonne intensité évoque la violette, et des fruits rouges et noirs. L’attaque est veloutée, les tannins sont fins, habillés par une chair fine, avec une légère rondeur en milieu de bouche. La finale est fraîche, d’une bonne tenue, soulignée par des fruits mûrs, d’une bonne intensité. Noté 90-92

 

Montviel

Des fleurs et des fruits s’expriment, avec une bonne intensité à l’olfaction. La bouche est souple, en attaque, avec des tannins fins, le vin se développe avec une douce rondeur et une chair délicate dans son centre. La finale est veloutée, fraîche, et élancée, avec des saveurs fruitées avenantes. Noté 90-92

 Photo_de_Pascal_Ramecourt_109

Le Gay

Le nez, expressif, évoque les fleurs printanières (violettes dominante accompagnées, de saveurs de fruits rouges et noirs. La bouche est veloutée, avec des tannins mûrs et fins, bien tramés qui construisent un milieu de bouche sphérique, doté d’une belle chair, avec des fruits expressifs. La finale est persistante, soutenue, fraîche, avec des fruits finement épicés, d’une bonne saveur. Noté 92-94

 

Rouget

L’olfaction est assez expressive, avec des arômes fruités et floraux. La bouche est bien constituée, avec des tannins mûrs et enrobés qui donne de la rondeur au vin dans son centre. La finale, un peu plus ferme est bien équilibrée, avec des fruits avenants. Noté 90-92

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2011 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Pertinent!

    Merci Daniel pour tes remarques pertinentes concernant la température des vins! ça me fait plaisir de lire tes notes concernant les vins libournais et ça me confirme ce que j'ai constaté sur le terrain: on a fait de grands vins sur Pomerol!

    Posté par Beckustator, 11 avril 2012 à 10:39
  • Bonjour Yves,

    Sachant que la dégustation commençait à 9h30, il aurait été souhaitable, pour certaines propriétés de présenter des vins à une température moins fraîche et d'éviter d'exacerber la sensation tannique, dans un millésime aux tannins sérieux.Les vins de Pomerol sont les plus élégants, mais manquent pour certains d'un peu de centre, et je n'ai pas eu le temps de déguster les ténors de l'appellation, excepté Vieux Château Certan fort réussi.

    Posté par Daniel et I. S, 11 avril 2012 à 16:03

Poster un commentaire