Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 février 2012

Visite au domaine Josmeyer à Wintzenheim (2)

 

Comme je l’avais annoncé dans la chronique de lundi dernier, je termine aujourd’hui la présentation des rieslings dégustés chez Josmeyer, en vous présentant les caractéristiques des grands crus Brand et Hengst.

 

Le grand cru Brand (58  hectares) exposé sud, sud-est culmine à 340  mètres d’altitude en dominant le village de Turckheim. C’est un terroir chaud, l’été, comme les crus situés à la sortie de la vallée de la Fecht. Son sous-sol est constitué, dans sa partie haute d’un granite à deux micas, altéré en surface (arène), quelques éléments calcaires entrent dans sa composition dans sa partie basse.

joss_10

 

Le grand cru Hengst d’environ 76  hectares, situé à une altitude comprise entre 360 et 270  mètres, s’étend selon une direction sud-sud, avec une pente assez accentuée au dessus du village de Wintzenheim. Son sous-sol est constitué d’une formation épaisse de conglomérats calcaires à intercalations de marnes multicolores. Les trois grands cépages alsaciens : Riesling, Gewurztraminer, Pinot gris sont cultivés avec beaucoup de réussite sur ce grand cru.

La cuvée Samain est issue d’une sélection de raisins des parcelles du grand cru Hengst

 Alsace_079

Riesling Hengst 2008

La robe est légèrement dorée. Le nez un peu discret, évoque à l’aération des arômes floraux, d’infusion, d’agrumes, de fruits jaunes accompagnés de notes naphtées. La bouche est pleine, dense, bien en chair, très sphérique, rehaussée de fruits mûrs et frais, mis en relief par une acidité nette et « mûre » qui donne beaucoup d’allonge à une finale  longue, équilibrée fraîche soulignée par des fruits purs et intenses (agrumes dominants) avec des notes de thé, et une salinité d’école. Noté 18, note plaisir 15.  A attendre 5 ans dans une bonne cave.

 Alsace_084

Riesling Hengst cuvée Samain 2009

La robe, de couleur or est brillante, l’olfaction, est avenante et d’une bonne intensité, avec des arômes de mirabelles chaudes, d’abricot, nuancés de notes de naphte et d’épices douces. La bouche est riche, puissante, ample volumineuse, presque grasse, avec des fruits gourmands. La longue finale est intense, bien équilibrée, malgré la richesse en alcool, veloutée, souligné par des fruits mûrs, très expressifs, agrémentés d’épices douces et de note salines. Noté 17,5, note plaisir 16. Le vin, d’un très bon potentiel de garde, peut se boire après une mise en carafe de 4 à 5 heures (au frais).

 

Riesling Hengst cuvée Samain 2008

La robe est finement dorée. Le nez un peu fermé, s’ouvre à l’agitation sur des arômes de fruits jaunes et d’agrumes variés, accompagnés de notes forales. La bouche est riche, puissante, énergique, avec une matière à la texture veloutée, le milieu de bouche est ample et volumineux, avec une chair serrée, les fruits sont mûrs, purs, et expressifs. La longue finale, intense, précise, pleine, d’une grande fraîcheur, aux fruits frais et mûrs (citron dominant), avec des notes d’infusion et de fleurs séchées s’achève sur des notes salines intenses. Noté 18,5, note plaisir 15,5.  A attendre, dans une bonne cave, une dizaine d’année.

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire