Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 janvier 2012

Visite au domaine Josmeyer à Wintzenheim (1)

 joss_6_

Nous avons été reçu au domaine Josmeyer à Wintzenheim en février 2011, par Isabelle Meyer pour une dégustation des vins de cette propriété. Isabelle Meyer a en charge la gestion du chai et des vinifications. La dégustation et les échanges que nous avons eus ont été passionnants. Le vins sont excellents à remarquables, avec des définitions aromatiques précises et pures, ils signent admirablement leurs terroirs et leurs sous-sols. Les réflexions menées par les différents acteurs, à la vigne comme au chai ont désormais pour fil directeur de produire des vins plus secs (les rieslings notamment), dans la mesure du possible (effet millésime).

joss_5

Ce domaine, certifié en agriculture biologique depuis 2004, est cultivé maintenant selon les principes de la biodynamie (certification Biodyvin).

Une large gamme de vins est élaborée, avec comme point d’orgue, des vins issus de deux grands crus : Brand et Hengst que je détaillerai lors de la présentation des dégustations suivantes.

joss_9_

 

Les commentaires proposés sont ceux réalisés lors de la visite, et réactualisés, à la marge, lors de dégustations plus récentes.

 

Riesling Le Kottabé 2008

Sucre résiduel 6  g/l, degré d’alcool 12,4%, acidité totale 7,3g/l

La robe offre une couleur jaune pale, le nez est net et ouvert, avec des arômes de citron, de terpènes légers, accompagnés de notes florales. La bouche est droite, avec des saveurs d’agrumes nettes et pures, le vin est porté par une acidité , qui lui donne un côté tranchant mais sans excès, et délicatement charnu en milieu de bouche, la finale est persistante fraîche, tendue, avec des fruits avenants et des notes florales. Noté 15,5, note plaisir 14,5. A attendre deux à trois ans en cave

 

Riesling  les Pierrets 2007

Sucre résiduel 6  g/l, degré d’alcool 12,5% acidité totale 6,5g/l

 

La robe, de couleur jaune clair est brillante. L’olfaction, après une bonne aération, laisse entrevoir des parfums d’agrumes, de fleurs sauvages (genets), nuancés de notes naphtées. La bouche est élégante, fine, de construction longiligne, avec des sensations ascendantes, délicatement charnue et fruitée. La finale est étirée, fraîche, aérienne, avec des fruits frais, des notes florales et salines. Noté 16, note plaisir 15.  A attendre

joss_8

 

Riesling Grand Cru Brand 2009

Sucre résiduel 3,5g/l, degré d’alcool 13,5% acidité totale 6,5g/l

 

La robe est jaune, avec des reflets de couleur or fin. Le nez, net et expressif, évoque les fruits jaunes, accompagnés de notes fumées et d’agrumes. La bouche est riche, d’une belle puissance naturelle, charnue, soulignée par des fruits mûrs et purs, la fine acidité sous jacente donne un bon équilibre à une finale très persistante, intense, mise en valeur par une palette fruitée séduisante ( fruits jaunes et agrumes), avec des notes fumées, de fines épices, et légèrement salines Noté 17, note plaisir 16

 

Riesling Grand Cru Hengst 2009

Sucre résiduel 2,4g/l, degré d’alcool 14,6 %, acidité totale 6 g/l

 

La robe est finement dorée, l’olfaction est nette et séduisante, avec des arômes de mirabelles chaudes, d’oranges, d’épices douces. La bouche est pleine charnue, presque grasse, soulignée par des fruits mûrs, nets, et expressif, sphérique et ample, dans son centre. La finale est puissante, longue, bien équilibrée grâce à une légère acidité, et de légers amers, avec de réjouissantes saveurs fruitées (fruits jaunes et agrumes), des notes fumées, épicées, et salines. Noté 17+, note plaisir 16,5

joss_11

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Josmeyer again

    Bonjour et bravo pour vos comptes-rendus de vos dégustations alsaciennes, j'essaie de ne pas en louper une goutte (nous nous croisons sur "écrivins")

    http://secretsepicure.blogspot.com/2011/04/degustation-josmeyer-contre-visite.
    Pour continuer à vous mettre en appétit, je vous propose le compte-rendu de ma dernière dégustation chez les Josmeyer, pour quelques-uns de mes clients.
    In elsass veritas

    Posté par Antoine M, 31 janvier 2012 à 13:23
  • Merci Antoine pour votre lecture, et pour votre billet sur votre blog, qui nous fait entrer dans l'intimité de ce domaine si qualitatif.

    Posté par Daniel et I. S, 31 janvier 2012 à 13:44

Poster un commentaire